L'équipe GTP vous souhaite bon courage dans vos travaux de printemps ! N'hésitez pas à partager vos clichés !

PELLENC - Les machines à vendanger

Répondre
ninou
Membre
Membre
Messages : 2105
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58
Contact :

Vendangeuses Pellenc

Message par ninou » 16 déc. 2004, 22:00

oula c'est tout rikiki ça, c'est dans le médoc ?

par chez nous elles n'ont pas cette gueule (plus larges)

ninou
Membre
Membre
Messages : 2105
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58
Contact :

Vendangeuses Pellenc

Message par ninou » 16 déc. 2004, 22:59

C'est vrai que ça avance assez vite, on ne peut pas parler en ha/H vu que ça va dépendre de l'inter-rang de la plantation de 1,5 à 3,5 metres celon les régions.

Chez moi j'estime environ de 4 à 6 Km/h.


Pour ce qui est de la qualité de la récolte, avec les machine actuelle, les vendanges à la main ne sont là que pour le folklore.

En effet après plusieurs essaie main ou machine, impossible de faire la différence lors dégustations, et ce en présence d'experts.

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 16 déc. 2004, 23:23

Citation :ninou  a dit :

oula c'est tout rikiki ça, c'est dans le médoc ?

par chez nous elles n'ont pas cette gueule (plus larges)

C'est bien dans le médoc. La machine passe dans de la vigne comprise entre 1,3 et 1,5 m d'inter-rangs. Elle fait quand même 2,5m de largeur sur 4,6m de longueur pour un poids de 5,8T toute sèche ! Mais il y en a pour des vignes de 1m voir 90cm de largeur.

ninou
Membre
Membre
Messages : 2105
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58
Contact :

Vendangeuses Pellenc

Message par ninou » 16 déc. 2004, 23:33

Bon je ne suis pas du tout spécialiste, vu que c'est un entrepreneur qui récolte chez moi… Pellenc en dira certainement plus…

1 - réglages : nombre de frappe/sec et force de frappe des battons qui vont faire tomber les raisins. Trop de frappe casses les bois, pas assez il reste de la vandenge sur pied.

Vitesse des vents pour enlever les feuilles qui tombe dans les tapis.

2 - Pilotage… ben faut suivre le rang, et vider avant que ça déborde… ok c'est pas très techenique ce que je dit là.

3 - Protection des ceps et non pas des seps lol,  : regarder le rang que l'on viens de faire pour vérifier qu'un bâton éventuellement cassé n'est pas en train de tailler avant l'heure.

4 - Braud le premier ? Je ne saurai dire… mais leur réputation n'est pas à faire, NH est ce que je vois le plus dans mon coin, quelques Pellenc, et de rares Grégoire qui ont du mal à faire du bon boulot quand on veut en avancer.

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 16 déc. 2004, 23:39

Citation :GTP  a dit :

Par chez nous les vendangeuses ont deux bras, deux jambes et une tête! Et oui en champagne il est interdit de récolter mécaniquement pour ne pas nuir à la qualité du raisin. Et puis ce serait bête, ça créé une recrudescence d'ouvriers saisonniers énorme (surtout pour les "gens du voyages" ). Mais je pense très certainement que le plus intéressant économiquement serait la vendangeuse automotrice. Pour les viti, la main d'oeuvre coute excessivement cher et la récolte prend du temps alors que la machine récolte plus vite. D'ailleurs Pellenc, ou d'autres, combien d'ares récolte t'on à l'heure avec ce genre de machines?

Bizarement on a des problèmes pour trouver de la MO depuis quelques années. En équivalent vendangeurs, il en faut 100-110. Mais pour avoir ce nombre à peut près fixe tout au long des vendanges on doit employer pas loin de 200 personnes (bonjour la paperasse... :crazy.
Au niveau qualitatif on a pas de différences en année normale et très peu en année difficile (vu que les vendangeurs n'ont rien a f----e de la qualité du travail qui font...)
Chez moi on fait entre 3 et 5 ha par jour (journée continue de 9h00 à 22h00) on est cool en général sur la vitesse pour ne pas massacrer la vigne et attendre une bonne maturité des raisins sur chaque parcelle. Autrement à 3,5km/h on met 1h30 par ha, à 4,5 1H/ha et à 6km/H 45min/ha (déconseillé en général)

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 17 déc. 2004, 00:09

Citation :RV4444  a dit :

Sujet interessant Pellenc.

j'aimerais savoir
1 quels sont les principaux réglages à effectuer sur une telle machine pour faire une bonne récolte ?
2 en quoi consiste le pilotage ?
3 quelles précaution faut il prendre sur les seps pour optimiser la récolte avec une telle machine ?
4 Braud est il le premier a avoir fabriquer une machine à vendanger ?



1 Comme la dit Ninou, il y a le secouage (et non la frappe, ca peut paraitre jouer sur les mots, mais on secoue et on evite de battre) 4 paramètres : la vitesse de secouage (entre 250 et 600 mouvements par min, 400 en moyenne), l'amplitude de secouage (écart à gauche et à droite par rapport au rang), le pincement (l'espace entre les deux secoueurs ou bras cueilleurs), l'accélération (vitesse de démarage, proportionnelle par rapport à la vitesse et accélération et décélération entre deux mouvements). Ensuite la hauteur des secoueurs, vitesse des convoyeurs, vitesse des extracteurs/nettoyeurs (4 gros aspirateurs broyeurs et 2 trieurs), positions des écailles réceptrices des baies.
2 Comme dit Ninou c'est pas trop difficile, c'est comme un tracteur sauf que ça tourne quasiment à 90° sur une des roues arrières pivots. De plus le réglage de la hauteur de la machine et de la tête de récolte et l'alignement de la machine sur le rang se fait automatiquement. Il faut donc juste sortir du rang, vider, et reprendre un nouveau rang (Y'a des capteurs et de l'électronique partout).
3 Il faut faire attention à avoir les grappes à une bonne hauteur (donc préparation des ceps dès la taille), faire attention à la qualité sanitaire, avoir des piquets qui tiennent, et bien surveiller l'arrière de la machine (grâce à la caméra arrière... qui grille tous les 1/4 d'heure). En tout cas c'est un gros travaille de préparation et d'entretien de la vigne.
4 Pour braud, ce n'est pas le(s) premier(s), mais ils ont commencé assez tôt. Il a eu dans les premiers COQ, HOWARD, FEMENIA (on a une modifiée aussi) et quelques autres (beaucoup s'y sont essayés : environ une centaine de constructeurs, mais ils ont tous disparus ou rachetés). Actuellement il y en a 4 principaux : New holland (ex braud), Grégoire (Kverneland), Pellenc et Alma. Plus des constructeurs régionaux par-ci, par-là.
Bon voîlà, j'espère avoir répondu un peu à tes questions. Désolé pour la longueur (il faut pas me brancher dessus, je pourrais en parler des heures et des heures   ).
A plus,
Pellenc

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 17 déc. 2004, 00:35

Y'a pas de Pb, (je peu faire en plus des photos si besoin)

ninou
Membre
Membre
Messages : 2105
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58
Contact :

Vendangeuses Pellenc

Message par ninou » 17 déc. 2004, 11:00

Y a pas à dire, Pellenc t'en parle très bien…   je ne connais que de loin.  :/

Très bonne descrïption du fonctionnement, il y a même des choses auxquelles je ne pensais même pas.


Une question :

J'ai vu sur une NH que le système de récolte était pendulaire (flottant quoi) et que pour le transport il fallait solidariser le système au châssis grâce à une biellette.

Sur un autre machine dont je ne connais pas la marque c'était carrément tout le châssis qui était pendulaire (machine orange et noire)… mal de mer assuré en terrain accidenté.

Et sur Pellenc c'est quoi le système ?

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 17 déc. 2004, 13:36

Il y a un système pendulaire aussi, mais avec une faible amplitude. Par contre chaque roue étant indépendante pour la hauteur et la motricité, elles sont commandées par des inclinomètres et des capteurs pour suivre les pentes et les rangs. Ca fait peur les première fois surtout quand on roule vite et que l'on prend des virages serré ou lorsque l'on rentre rapidement dans les rangs : c'est impressionnant.
Pour la machine orange et noir c'est peut être les toutes dernières Pellenc qui sont sorties en début d'année.

ninou
Membre
Membre
Messages : 2105
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58
Contact :

Vendangeuses Pellenc

Message par ninou » 17 déc. 2004, 13:43

Non la machine orange et noire, c'est pas tout récent et assez archaïque… une construction locale peu être.

Pour l'inclinaison c'est clair que c'est impressionnant à voir… alors à conduire j'imagine

JB30
Membre
Membre
Messages : 1786
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par JB30 » 17 déc. 2004, 17:49

dans les costiere de Nîmes c'est presque que du nh
ce que j'aime bien chez NH c'est que tu déverouille l'ensemble de vendange et tu mets l'appareil de traitements ou la rogneuse

ninou
Membre
Membre
Messages : 2105
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58
Contact :

Vendangeuses Pellenc

Message par ninou » 17 déc. 2004, 18:08

Oui les machines à vendanger deviennent de véritables automoteurs de vigneron.

-pré taillage
-travail du sol inter ceps
-épamprage
-levage
-écimage
-traitements…

ninou
Membre
Membre
Messages : 2105
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58
Contact :

Vendangeuses Pellenc

Message par ninou » 17 déc. 2004, 21:03

Epamprage :



Le ceps de vignes va produire des sarments sur les bourgeons qu'aura laissé le tailleur. Des bourgeons vont également naître un peu partout sur le cep de vigne et donner de pampres.

Les pampres sont utiles lors de la taille, mais il n'en faut en général pas plus de deux. De ce fait l'épamprage consiste à enlever les jeunes pousses de pampres pour éviter d'épuiser le cep mais également aérer en le débarrassant de feuillages excessif source de maladie.

L'épamprage mécanique est généralement fait par des rotors munis de brosse qui vont "nettoyer" la base du pied. Il existe également de l'épamprage chimique (gramoxone).

L'épamprage dans le ceps de vigne lui-même  est manuel (hauteur du premier fils)



Le relevage, levage, ou palissage :


Lors de la pousse la vigne va produire des longueurs de bois impressionnant en peu de temps. Pour faciliter le passage du matériel le viticulteur va guider les bois pour donner un aspect "haie" à sa vigne. Les grappes vont ainsi profiter du soleil que les rameaux pourraient cacher.

Le levage ce fait en attachent deux fils de fer disposés de chaque coté du rang de façon a tenir la végétation.

Les bois sont ensuite coupés à l'aide d'écimeuse (ou rogneuse)



ninou
Membre
Membre
Messages : 2105
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58
Contact :

Vendangeuses Pellenc

Message par ninou » 17 déc. 2004, 21:18

Ha oui j'ai oublié l'effeuillage :


L'effeuillage va permettre d'enlever les feuilles qui vont masquer la lumière aux grappes de raisin.
Cela va également permettre une meilleure circulation d'air et inviter ainsi la pourriture sur grappe qui donne un goût de "poussière" au vin.
L'effeuillage ce fait généralement en premier face nord / ouest (fin juillet) et une fois les risque de coups de soleil sur grappes passé (mi août) la face sud / est sera alors effeuillée.


L'image du dessus est une effeuilleuse mécanique, il existe également des effeuilleuses thermiques. Les thermiques donnent d'excellent résultat, mais l'image de feuilles "cramée" rebute encore beaucoup de viticulteur.

JB30
Membre
Membre
Messages : 1786
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par JB30 » 17 déc. 2004, 21:21

merci pour ces présicions

ninou
Membre
Membre
Messages : 2105
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58
Contact :

Vendangeuses Pellenc

Message par ninou » 18 déc. 2004, 00:27

Les"tambours" sont des aspirateurs afin de "tirer" les feuilles plaquées pour les passer dans la scie.


Le levage ce fait par des fils déjà présent sur les piquet, ils sont uniquement attaché aux piquets de bout du rang.

Mais il existe également une machine qui met elle-même des ficelles en guise de leveuse.


Les leveuse se situe entre le fils du bas (à 70 cm du sol chez moi) et le fil posé sur le piquet (à 170 cm)




Des agrafes sont posé par la machine, c'est le chauffeur qui commande l'agrafage des deux fils leveur.

Voir sur ce site très bien fait : www.tordable.com/palisseuse.htm

ninou
Membre
Membre
Messages : 2105
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58
Contact :

Vendangeuses Pellenc

Message par ninou » 18 déc. 2004, 01:04

En fait on ne tend pas les fils leveur, les fils sont accroché a mi hauteur des piquets du bout et sont très peu tendu, et traînent par terre quand il n'y a pas de végétation.

L'action de palisser consiste à "ramasser" ses deux fil  qui sont de chaque coté du rang, de les positionner a mi hauteur, de les agrafer entre eux deux.

De ce fait les branches qui pendaient sont maintenues par ses deux fils.
Les branches vont finir par s'accrocher d'elle-même au fils du haut grâce à leurs vrilles.

La vigne est une liane, un liane qui donne l'ivresse… liane folie donc


Peu être que je ne suis pas très explicite, faut attendre la manière avec laquelle Pellenc va nous expliquer ça.

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 20 déc. 2004, 00:46

oups, je sais pas si je vais mieux expliquer...Je prends un exemple de palissage.

 
      |-------|------|------|-------|
     /|         |         |         |         |\
    / |=====|=====|=====|=====| \
   /  |         |         |         |         |  \
  /   |         |         |         |         |   \
 /    |------|-------|------|-------|    \
/     |         |         |         |         |     \
On imagine que les traits verticaux sont les piquets (pas droits d'ailleurs), que les horizontaux sont les fils de fer et que les obliques de chaque côtés sont les tirants.
Le fil du bas sert à "attacher" les pieds et les sarments de vigne. Celui du haut sert à la vigne à s'attacher et se tenir verticalement. Ils sont fixes tout les deux.
Les deux fils du milieu (fils leveurs) sont parallèles, chacun de chaque côté des piquets et attachés fixement aux piquets de bout. Sur les autres piquets, ils tiennent grâce à des pointes ou des crochets qui les retiennent quand il y a de la végétation. Lorsqu'il n'y en a pas on "baisse" les fils par terre tout en les laissant attachés à chaques extrémités. Et lorsque la végétation croît, pour éviter que ce soit le foutoir (comme la dit Ninou, c'est une liane), on palisse en relevant les rameaux grâce à ces fils. Il retiennent donc les branches de la vigne. S'il y a trop de végétation, on rajoute des crochets entre les deux fils afin que les branches restent bien à la verticale et bien dans l'alignement du rang.
Dans le cas de fils leveurs non fixes, les machines relèvent les branches grâce à des roues dentées, tendent un fils (nylon ou biodégradable), et placent des crochets à intervales réguliers pour tenir les fils. www.tordable.com/palisseuse.htm
Menfin, je sais pas, si c'est clair.
Autrement les tambours sur l'effeuilleuse Pellenc sont en côte de maille et sont surmontés d'un ventilateur qui crée une dépression qui va plaquer les feuilles sur la cote de maille et vont ensuite être coupées par une barre de coupe contre le tambour. Comme les tambours tournent à une vitesse proportionelle à l'avancement de la machine, il y a beaucoup moins de frottement avec la végétation et les raisins, donc moins de blessure.
A la prochaine,
Pellenc

--Message edité par pellenc le 2004-12-20 00:59:19--

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 20 déc. 2004, 23:27

Tu as tout compris RV4444.
1 Comme les fils restent attachés aux piquets de bout de rang, ils sont donc déjà en l'air. La machine passe et les "attrape" au début du rang. Ce sont les deux "roues dentées" noires verticales sur des axes horizontaux qui lèvent ensuite le fil.
2 Malheureusement il n'y à pas de machine pour baisser les fils (quoique ça pourrait se faire avec des agrafes biodégradables ou cassables).
3 Yes, on remet des fils à chaque fois.

Le problème de ces machines, c'est qu'il faut quand même passer manuellement pour relever les premiers metres et finir d'attacher les fils.
Pellenc

Benny E
Membre
Membre
Messages : 1434
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Benny E » 21 déc. 2004, 19:58

voici une 3050AL, vue en Alsace cet automne

http://www.farmphoto.com/photography/me ... mid=132359

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 21 déc. 2004, 22:05

Citation :RV4444  a dit :

Merci Pellenc

Je reviens à la vendangeuse.
Aurais tu une photo des organe de secouage (l'entrejambe de la machine   ). Si tu n'en as pas c'est pas grave.

J'en ai pas de faites ce soir, mais je peux en faire demain et te les envoyer par la suite. Si je ne le fait pas demain je te les envoie sans problèmes mercredi ou jeudi prochain (because je vais voir d'autres paysages en savoie. Pas pour faire du ski, mais pour aller visiter des exploitations. Il peut y en avoir d'interessante).

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 31 déc. 2004, 00:40

Voici quelques photos :
Vue de l'ensemble du système de secouage (un peu, voir beaucoup démonté)








--Message edité par pellenc le 2004-12-31 01:07:56--

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 31 déc. 2004, 00:54

Voîlà un schéma et une photo empruntés sur le site de Pellenc


Le nombre de secoueur ("bâtons blancs") est proportionelle à la position de la vendange sur le rang (sur la photo ce doit être pour des vignes hautes avec beaucoup de rendement).
L'excentrique (je sais plus si ça s'écrit comme ça) est remplacé sur ce schéma par deux vérins. Ce sont eux qui assurent le mouvement de va et vient dû aux excentiques. Les fréquences de sortie/rentrée va en moyenne de 300 à 600 mvts/min.

--Message edité par pellenc le 2004-12-31 01:07:13--

Beubeu
Membre
Membre
Messages : 971
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Beubeu » 31 déc. 2004, 02:15

j'avais étudié le systeme de secouage au lycée faudrai que je retrouve le tp!!

Beubeu
Membre
Membre
Messages : 971
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Beubeu » 31 déc. 2004, 03:01

+1 pour le sécateur électrique

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 09 janv. 2005, 21:37

Citation :Dary  a dit :

Et le DPAE DICKEY-john ????? Il est où là-dedans ?????

 


Je ne sais pas si c'est un DJ, mais en tout cas y'en a pour tout ( tête de récolte, effeuilleuse, pulvé (ça s'en est un   ), épandeur et rogneuse).

cyril16
Membre
Membre
Messages : 6992
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par cyril16 » 18 mai 2005, 22:45

j'ai déja vue ca dans des vergers,mais jamais dans la vigne

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 18 mai 2005, 23:47

Cela se fait effectivement dans certaines vignes un peu partouten France ou à l'étranger, mais pour un but assez précis. On les utilise pour protéger les baies de nos amis les sosios ou autres lorsque l'on veut produire des vins doux, liquoreux ou pour le mieux des vins de glace. Ne récoltant pas avant le mois de Janvier dans certains cas, il faut essayer de préserver au mieux les quelques baies qui vont rester accrocher sur les rafles (partie ligneuse vertes supportant les baies de raisins et formant ainsi la grappe).

Beubeu
Membre
Membre
Messages : 971
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Beubeu » 19 mai 2005, 21:18

j'ai également vu cette technique en alsace

Pellenc
Membre
Membre
Messages : 1308
Enregistré le : 03 sept. 2008, 10:58

Vendangeuses Pellenc

Message par Pellenc » 19 mai 2005, 21:50

Citation :Beubeu76  a dit :

j'ai également vu cette technique en alsace

Exact, en général, c'est pour les vendanges tardives et quelques fois les vins de glaces (en fonction des années).

NONO 17
Messages : 2
Enregistré le : 09 juil. 2010, 09:38

Re: Vendangeuses Pellenc

Message par NONO 17 » 14 juil. 2010, 09:34

mon pere a eu une machine pellenc trainnée et je me permet de dire que c'est de la mrd

Répondre

Retourner vers « Machines à vendanger »