Agriculteur allemand et producteur de betteraves, Hermann Klünder n’en est pas à son coup d’essai dans la fabrication d’outils. Depuis plusieurs années, il propose du matériel pour le bâchage des tas de betteraves. C’est pour répondre à une problématique de betteraves montées dans ses parcelles qu’il a cherché une solution pour les arracher mécaniquement. De là est né ce système à pneus collés les uns aux autres.

Commercialisée en France depuis un an, l’arracheuse d’herbe Klünder se compose d’un châssis sur lequel sont montées deux rangées de pneus. Sur la version de 6 m, chaque rangée compte quatre moteurs hydrauliques pour l’entraînement des pneus. Au travail, deux pneus tournent dans le sens d’avancement afin d’arracher, tandis que deux autres tournent à l’envers. D’où la deuxième rangée de pneus, sur laquelle les moteurs hydrauliques sont décalés par rapport à la première rangée. Ainsi, la deuxième rangée arrache ce que la première a laissé.

La vitesse de travail dépend du salissement de la parcelle et doit être adaptée au cas par cas par l’opérateur. Le constructeur préconise de débuter avec une vitesse d’avancement et de rotation des pneus la plus faible possible, et d’augmenter progressivement la cadence, jusqu’à obtenir le meilleur compromis résultat/vitesse. Il indique pouvoir atteindre jusqu’à 2 ha/h sur certains chantiers. Le nombre de passages dépend, lui aussi, de l’état de salissement de la parcelle, et peut varier de un à deux.

La machine existe en 3 m, 6 m et 9 m de large. Peu gourmande en traction, un tracteur avec un débit d’huile de 80 à 100 l/min serait suffisant. Elle peut intervenir en betteraves, pommes de terre, carottes, oignons, soja, betteraves rouges, etc. Comme il n’y a pas d’écartement à respecter, les seules limites sont la hauteur de la végétation et la possibilité pour le tracteur de passer entre les rangs, sans endommager la culture.

L’arracheuse Klünder est éligible aux aides à hauteur de 40%. Elle est importée en France par André Scheer, également entrepreneur de travaux agricoles en Alsace.

Contact : André Scheer au 06 08 37 04 09

Poster un commentaire

Produits à comparer