APV, le spécialiste autrichien des herses et du semoir pneumatique, propose, en haut de gamme, des combinés de régénération de prairies GP Série Pro. En 3 m de largeur et de type porté, ou en 6 m semi-portés, ces matériels ont été mis au point pour les ETA et Cuma qui font face à conditions difficiles : feutrage épais à la suite de sécheresses, dégâts de surface dus aux ravageurs que sont les campagnols et les rats-taupiers, voire ceux des sangliers.

En attaque, une planche niveleuse se charge d’égaliser les mottes et d’étaler les bouses. Interviennent ensuite quatre rangées de dents-ressorts avec une densité de 32 unités par mètre (soit 96 dents sur 3 m), unique sur le marché. Les deux premières rangées, réglables en inclinaison à volonté, sont équipées de dents de 12 mm de diamètre pour défeutrer, désherber et émousser les prairies les plus dégradées. Elles sont complétées par deux rangées de dents de 8 mm de diamètre chargées de créer la terre fine nécessaire à la germination des semences fourragères (la plupart des espèces concernées sont connues pour leur faible énergie germinative). Tout aussi nécessaire à une levée rapide : le rouleau de finition, au choix de type Cambridge ou, plus efficace encore, de type denté « pied de mouton ».

D’une capacité qui va de 120 jusqu’à 500 litres, les semoirs conçus par APV lui-même disposent d’un rouleau de dosage à commande électrique pour calibrer la dose à apporter. Le transport pneumatique (turbine à entraînement hydraulique) véhicule les graines par des flexibles jusqu’au niveau du sol, d’où un semis précis, même en conditions venteuses. Un boîtier de commande (dont une version à grand écran couleur tactile) offre plusieurs fonctions, comme l’essai de débit, le calibrage, la modulation de dose ou l’alarme de fin de trémie. Si le tracteur en est pré-équipé, la console Isobus en cabine se substitue intégralement aux boîtiers de commande APV.  

 

Poster un commentaire

Produits à comparer