Desvoys vient de présenter le seul broyeur repliable du marché à être complété par un tapis andaineur. Un équipement combiné qui accélère la collecte de divers résidus de récolte ou cultures intermédiaires. Sont visés : la méthanisation et autres marchés nouveaux liés à la biomasse.

Le spécialiste français du broyeur Desvoys est parti de son modèle repliable à axe horizontal DRH Culture équipé de couteaux-palettes et de rouleaux, disponible en 4,80 ou 6,40 m de large. Le traditionnel capot arrière a été remplacé, sur chaque demi-largeur, par une bande transporteuse à entraînement hydraulique. Ces deux tapis tournent soit dans le même sens pour déposer les résidus sur la gauche, soit en sens inverse l’un de l’autre pour confectionner un andain central. Cette dernière possibilité est recommandée avec les gros volumes de résidus qu’offrent les Cive. Le broyeur-andaineur Desvoys demande un tracteur de 250 à 300 chevaux. Afin de faciliter son utilisation, un système d’accrochage et de dépose rapide a été conçu.

En Côte-d’Or, Florian Jacquet dirige l’ETA de La Louvière. Curieux de nature, cet entrepreneur a pressenti l’appétit de nouveaux marchés comme la méthanisation pour toute sorte de biomasse.

Nous avons investi dans le broyeur andaineur Desvoys l’an dernier, explique le dirigeant de l’ETA, et nous avons pu le tester sur une centaine d’hectares. Le broyage est irréprochable, sans incorporation de terre à l’andain, même en direct dans du switchgrass à 10 t de MS/ha ou dans du miscanthus de quasiment deux mètres de haut pour le marché du paillage des espaces verts !

Poster un commentaire

Produits à comparer