Claydon exposera, lors du Sima 2019, son nouveau semoir : l’Hybrid T6c. Ce semoir compact reprend les bases de la gamme Hybrid et intègre la technique OptiDrill.

Claydon dévoile son nouveau T6c.  Ce dernier est 20 % plus léger et plus compact que le T6 classique. Avec une capacité de trémie de 3 500 litres, le T6c affiche 7 tonnes à vide sur la bascule, soit 2 tonnes de moins que son grand-frère, le T6 classique. Cette trémie peut être divisée en deux, 60 % pour la semence et 40 % pour les fertilisants. Le T6c est donné pour un débit journalier de 45 ha avec une puissance minimum de 300 ch. "Le T6c combine le débit de chantier d’un semoir de 6,00 m avec la manœuvrabilité du modèle traîné de 4,00 m T4, qui a servi de base à notre nouveau semoir", explique Jeff Claydon, fondateur de l’entreprise.

Le constructeur anglais annonce que le T6c est capable de semer dans des conditions diverses : "en direct" dans les chaumes, après des préparations simplifiées et sur un labour s’il a été consolidé au rouleau. Les 19 dents fissuratrices, alignées sur deux rangées, ont pour but de décompacter et aérer le sol. Dans le sillage-même des dents fissuratrices interviennent les dents semeuses en plaçant les graines au-dessus du canal de drainage.

En fonction des souhaits du client, le T6c peut être doté de plusieurs variantes de socs. L’acquéreur peut aussi choisir s’il veut localiser l’engrais (ou une seconde espèce) au niveau des dents fissuratrices ou des dents semeuses. Il peut également opter, à l’avant, pour des disques ouvreurs ou pour des pneumatiques. Comme option de recouvrement des lignes de semis, la double barre à l’arrière peut être équipée de roues plombeuses, de planches ou de herses-peignes.

Son gabarit de de 2,97 m, hors-tout au transport, embarque de nombreux équipements. On retrouve une gestion centralisée de la profondeur de semis, un dosage à boîtier en inox, d’origine Kverneland et la console RDS Artemis (pour la gestion du jalonnage et la modulation de dose de semis). L’animation hydraulique de la turbine, les têtes de distribution, le dispositif de jalonnage et le couvercle de trémie font aussi partie de la dotation d’origine.

Au chapitre des options, on trouve un kit d’éclairage incluant des phares de travail et des caméras de surveillance depuis le poste de conduite.  Une modulation de dose automatisée sous GPS, des capteurs d’engorgement du transport des semences, des traceurs latéraux et de pré-levée ainsi qu’un système de freinage sont disponibles.

Poster un commentaire

Produits à comparer