"Ton patron, ce n’est pas moi, mais les agriculteurs." Cette phrase, M. Burel, à la tête de l’entreprise familiale bretonne, l’utilise souvent pour expliquer sa philosophie d’entreprise à ses salariés. C’est dans cet état d’esprit que, pour prendre une avance concurrentielle, la décision a été prise de réaliser un "tour de plaine" européen, pour aller à la rencontre d’un maximum d’agriculteurs, clients, mais pas que.

De cette réflexion, un constat simple, mais compliqué à appréhender pour un industriel, a été fait : les besoins ne sont pas les mêmes partout. Certains agriculteurs, très pragmatiques, attendent des machines simples à régler, avec une excellente robustesse, pour limiter leurs dépenses. D’autres, au contraire, cherchent la précision absolue pour aller toujours plus loin en rendement. D’autres encore, plus innovants, veulent avoir une modularité importante, pour être en mesure de tester de nouvelles techniques tous les ans, sans pour autant changer l’ensemble du parc matériel.

Face à ce constat, c’est toute la façon de travailler du groupe qui a été modifiée. Ainsi, désormais, l’ensemble des maillons de la chaîne sont réunis dans un même bureau au quotidien. Ainsi, le bureau d’études se retrouve directement au contact du chef produit, de l’équipe marketing. Tout ceci dans le but de répondre toujours mieux aux agriculteurs rencontrés.


C’est de cette façon que sont nés le Master et le Progress. De son côté, le Master a été réfléchi pour répondre au besoin des clients qui cherchent un modèle simple, mais robuste. Des choix industriels ont été faits : ne pas compromettre la qualité, mais n’offrir que 4 modèles possibles au tarif, afin de faire des économies à la fabrication. Tout a été conçu pour durer dans le temps, grâce à un châssis porteur calculé et testé sur banc de fatigue. 

L’innovation majeure sur le semoir Progress consiste à intégrer trois trémies indépendantes pilotées depuis une interface unique sur un semoir porté tout arrière. Cette nouvelle gamme de semoirs est en phase avec l’évolution des usages agricoles (semis associés, apport localisé d’engrais au semis, couverts multi-espèces, mélanges variétaux de céréales...), afin de réduire l’usage des intrants tout en maintenant un niveau de rendement élevé. Enfin, la technologie n’est pas en reste. Outre l’applicatif Wiso et les fonctions Wifi associées, le semoir Progress peut gérer les départs/arrêts de doseurs automatiques par GPS en bout de champ ou encore des cartes de modulation automatiques. Il est même possible de gérer des cartes indépendantes pour chaque produit embarqué.

Le Master et le Progress ont été présentés en avant-première au Sima. Ils seront commercialisés dès Agritechnica, pour une disponibilité en janvier 2020. 

 

Poster un commentaire

Produits à comparer