Au printemps, la marque tchèque SMS CZ a lancé une nouvelle génération de cultivateur à disques Ontario.

 

"Nous avons écouté les souhaits et les demandes de nos clients et avons lancé la troisième génération de cultivateur à disques Ontario, détail Petr Jirsa, directeur général de SMS CZ. Le nouveau cultivateur à disques est doté d'un essieu intégré entre les deux rangées de disques avant et le rouleau arrière. La nouvelle unité est plus courte par rapport à la génération précédente et offre une meilleure maniabilité, notamment en bout de champ. Le fait de placer l'essieu au centre de la machine permet également de charger plus efficacement le cultivateur, ce qui a un effet positif sur la régularité du travail du sol. "

 

Les Ontario 500 et 600 sont disponibles en largeurs de travail de 5 et 6 m. La conception innovante, avec le centre de gravité plus proche de la barre d'attelage, empêche la machine d'osciller à des vitesses de travail plus élevées et permet d'obtenir une profondeur de travail régulière. En outre, l'espace libre entre la section des disques et les rouleaux élimine le colmatage de la machine.

Le nouvel Ontario est doté d'un châssis en deux parties, semi-porté et replié hydrauliquement. Il est équipé de deux rangées de disques de 510 mm de diamètre en standard, mais peut être équipé de disques de 560 mm de diamètre sur demande. Les disques sont montés sur des roulements sans entretien et les dents de force sont fixées de manière flexible par des silentblocs en caoutchouc. L'avantage de la conception est que les deux dents sont toujours soudées sur une plaque de connexion, ce qui permet d'obtenir une connexion rigide de l'unité de travail au châssis. Une large gamme de rouleaux est disponible, du rouleau tubulaire de base au rouleau double U ou V. Grâce à des clips, la profondeur de travail de l'Ontario peut être réglée jusqu'à 12 cm. Les larges roues porteuses 10/75-15,5 conviennent également aux sols mous ou gorgés d'eau.

Poster un commentaire

Produits à comparer