Pour ses 10 ans d’existence, la benne TP Rollroc de Rolland se modernise et intègre une série de nouveautés. Bras renforcés, nouveaux points de pivots de porte, soudure de caisse robotisée ou encore casquette avant démontable. Des évolutions qui visent à faciliter l’entretien du véhicule, à se conformer aux nouvelles réglementations et à faire évoluer la structure de la benne pour des usages plus intensifs.

Dénommée Rollroc G2, cette nouvelle gamme comporte quatre véhicules d’une longueur de caisse comprise entre 5m30 et 7m10. Leurs caisses en acier anti-abrasion de 6 mm pour le fond et les côtés, ainsi que leurs châssis TP en double UPN soudés, contribuent à la résistance. Rolland annonce l’un des châssis le plus large du marché, favorisant la stabilité au bennage. La caisse est maintenant soudée au robot afin de renforcer l’efficacité et la précision de production. Les bras de porte sont renforcés par une qualité d’acier de type HLE et les tôles inférieures sont élargies. De plus, une bague de type Technyl protège le bras de porte de l’usure prématurée. Les pivots et les axes de porte sont maintenant usinés afin d’obtenir un jeu minimisé et contrôlé. Les portes et les fixations des bras sont renforcées pour éviter les déréglages. Les bras de portes restent totalement intégrés dans le bandeau supérieur de caisse afin d’accroître le guidage, de diminuer l’oscillation et de limiter le risque d’accrochage lors des manœuvres.

Afin de répondre aux normes 2020, une barre anti-encastrement homologuée a fait son apparition. Cette évolution en nécessite une seconde : l’amélioration des points de poussées et de tractions pour être opérationnel, même en conditions difficiles. La casquette, auparavant intégrée à la face avant, est maintenant démontable. Cela permet le montage de réhausses, y compris sur l’avant (32 cm aluminium ou 32 cm + 70 cm aluminium).

Poster un commentaire

Produits à comparer