Si la construction des plateaux a été complètement revisitée, le look originel, très apprécié, est resté fidèle à lui-même. Parmi les améliorations apportées, nous retrouvons un abaissement du plateau, permettant d’augmenter la capacité de charge, un renforcement général de la structure ainsi que l’arrivée d’un nouveau système d’échelle. 

La première évolution, et non des moindres, concerne la hauteur du plateau. Ce dernier a été rapproché le plus possible du sol et n’atteint désormais plus que 1,10 m de haut. Ce rabaissement global confère au Wago un avantage indéniable lors des opérations de manutention. Le transport de la paille s’en retrouve également facilité en tout point. La capacité de chargement peut en effet être augmentée sans compliquer le franchissement des ponts et tout en restant conforme aux réglementations. 

Cette diminution de la hauteur a été rendue possible par une succession d’ajustements réalisés au niveau de la construction : 

le premier concerne le positionnement de la tourelle. Alors qu’auparavant cette dernière servait à supporter le châssis par en dessous, elle se voit maintenant directement encastrée à l’intérieur de ce dernier, permettant ainsi de faire profiter au plateau du gain tout entier de sa hauteur;

le deuxième ajustement a quant à lui trait à la taille des roues. Ces dernières passent maintenant à un diamètre inférieur. Le modèle proposé en standard devient ainsi le 435/50R19.5 DM27. 

Enfin, faisant suite à cette diminution du diamètre des roues, le positionnement des essieux a, lui aussi, été repensé. Ces derniers sont maintenant positionnés au-dessus des lames afin de coller au mieux aux conditions liées au transport de la paille. Pour une utilisation nécessitant moins de tirant et une plus grande capacité d’obstacles, Joskin prévoit néanmoins, en option, la possibilité de repositionner l’essieu au-dessus des lames afin de pouvoir ajouter des roues de 22.5. 

La deuxième amélioration concerne la rigidité générale du plateau. Les charges transportées étant toujours plus importantes, le châssis était par conséquent de plus en plus sollicité. Composant avec cette réalité, la nouvelle génération du Wago bénéficie désormais d’un renforcement complet de sa structure. Pour ce faire, le plateau tout entier est passé d’un châssis IPN à un modèle tubulaire en acier spécial à haute résistance, similaire à celui utilisé sur les bennes. Possédant une meilleure homogénéité, ce type de châssis travaille davantage dans la limite d’élasticité des aciers, ce qui assure une maximisation de la charge utile et une élimination des zones à forte concentration de contraintes. Le confort de conduite s’en ressent fortement : le Wago est désormais nettement plus rigide et, bien qu’il enregistre moins de torsions, il conserve toutefois la souplesse nécessaire pour résister aux différentes contraintes de terrains et de chargement. 

Le système d’échelles a, lui aussi, été totalement repensé. Là où il fallait auparavant choisir, lors de la commande initiale, entre une échelle berceau (pour les balles rondes) ou droite (pour les balles carrées), les deux possibilités ont maintenant été jumelées au sein d’un seul et même modèle universel, lequel est désormais fourni en standard. Il s’agit d’un système équipé de deux brides réglables, l’une située à la base de l’échelle et la seconde en son milieu, permettant d’incliner ou non ces parties en vue d’enserrer au mieux les balles en fonction de leurs formes. Réglée en position droite, l’échelle permet ainsi d’atteindre une hauteur de 1 750 mm, contre 990 mm en position berceau. 

Comme dans sa version précédente, cette nouvelle mouture conserve une largeur extérieure totale de 2,5 m et est équipée sur chacune de ses 2 faces latérales d’un rebord de 4 cm. Ce dernier apporte non seulement un regain de rigidité mais permet surtout de maintenir fermement deux palox ou deux euro palettes de 120 cm côte à côte. Couplée au plancher antidérapant en tôles striées, cette caractéristique apporte un confort et une sécurité accrus, très appréciables pour les transports sur longues distances. 

Ce n’est cependant pas tout : si deux tourets sont toujours bien présents en standard sur le plateau pour permettre la fixation et le serrage du cordage et ainsi assurer un maintien très efficace de la charge, cette nouvelle édition du Wago se veut également compatible avec le système de barrières latérales à actionnement hydraulique (2SE) précédemment développé par la marque. 

Disponible en option, ce dernier permet non seulement, grâce à une simple levée hydraulique de ses barrières, de maintenir en place l’ensemble du chargement sur le plateau mais aussi de sécuriser celui-ci grâce à des clapets anti-retour. 

Poster un commentaire

Produits à comparer