Yanmar a annoncé une nouvelle version de sa série de tracteurs autonomes. Celle-ci sera commercialisée au Japon à partir du 1er avril prochain. Ces engins utiliseront une antenne multifréquence pour une connexion stable et plus de précision.

L’antenne multifréquence reçoit des signaux à trois fréquences différentes du satellite GNSS. Selon le constructeur, elle assure ainsi une conduite sûre même si le signal est interrompu sur l’une des fréquences. Le temps de positionnement serait réduit de 75 % afin de débuter les travaux plus rapidement à l’arrivé au champ. Avec le nouveau système et son signal multifréquence, il n’est désormais plus nécessaire d’installer une balise RTK au champ. Enfin, il est possible de travailler à des vitesses inférieures à 0,5 km/h.

Poster un commentaire

Produits à comparer