Présentée à Agritechnica, la gamme Xerion de Claas évolue. Elle intègre des moteurs Stage V, le Cebis à écran tactile et se décline désormais dans une version à quatre trains de chenilles Trac TS.

Ces nouveaux Xerion à chenilles Trac TS 5000 et 4500 sont proposés avec une puissance de 530 ch ou de 490 ch. Les chenilles proviennent du Néerlandais Zuidberg et possèdent une bande de roulement Camso de 762 mm de largeur. Claas communique sur une surface de contact au sol supérieure de 25 % par rapport à la version avec pneumatiques de taille maximale. Associées à la cabine suspendue, les chenilles à suspension oscillante contribuent à une bonne adaptation au sol et au gain de confort. Le poids à vide de l’engin est de 24 t. Sur route, le poids total maximum autorisé en charge est de 30 t. Quel que soit l’équipement, il est annoncé une largeur hors tout inférieure à 3 m.

À noter que le Xerion 4000 laisse sa place au Xerion 4200. Sur ce dernier, la puissance du moteur MTU augmente de 30 ch pour atteindre 462 ch. Les différents équipements de post-traitement des gaz d’échappement (catalyseur d’oxydation diesel, filtre à particules et catalyseur SCR) ont été intégrés sous le capot afin de ne pas altérer la vision. L’intervalle de maintenance de ces nouveaux moteurs est à présent de 1 000 heures, le double des modèles précédents. La jauge de niveau d’huile a été remplacée par un capteur, le niveau et la quantité d’appoint nécessaire sont affichés sur le Cebis.

La cabine accueille désormais l’accoudoir des Axion et Arion avec levier Cmotion et Cebis à écran tactile de 12 pouces. Celui-ci affiche les réglages principaux et permet un accès direct aux réglages de la direction, de la transmission et de l’hydraulique. Une programmation individuelle des touches de fonction sur le Cmotion et l’accoudoir est également possible.

Poster un commentaire

Produits à comparer