Les tracteurs et autres outils alimentés par électricité prennent de plus en plus de place dans le monde agricole. Mais leur manque d’autonomie est souvent un facteur limitant. C’est dans cette optique que John Deere présente un tracteur électrique alimenté par câble offrant une puissance maximum de 400 ch.

Le tracteur GridCON ne possède ni cabine ni batteries sous le capot. Ce véhicule électrique, alimenté en permanence par un câble, est autonome lors du travail au champ. Il est doté d’un enrouleur de câble qui le relie au réseau électrique et lui transmet une puissance de 300 kW. Ce câble de 1 km peut être rallongé si nécessaire. Lors des travaux aux champs, un enrouleur automatique déroule le câble sur l’aller et le réenroule sur le retour. Un système de guidage intelligent permet également d’éviter que le tracteur ne roule sur le câble. 

Les travaux au champ se déroulent sur un mode autonome, avec des trajets prédéterminés, à une vitesse maximum de 20 km/h. Le tracteur peut également être guidé manuellement à l’aide d’une télécommande, ce qui est utile pour démarrer les travaux en bord de champs par exemple. Une puissance de 2.5 kV AC est nécessaire au fonctionnement du GridCON. Il utilise un circuit électrique 700 Volts à la fois pour les besoins internes au véhicule mais également pour l'entraînement des outils.

Le poids total à vide de ce prototype, incluant l’enrouleur et le bras de guidage du câble, est d’environ 8,5 tonnes. Un poids équivalent à un tracteur John Deere 6195R mais avec deux fois plus de puissance. Les chercheurs ont pour objectif de réduire ce poids d’au moins 1 tonne. En plus d’offrir un rapport poids/puissance intéressant, ce prototype est silencieux et n’émet aucun gaz polluant. De plus, John Deere annonce que le GridCON a un coût d’utilisation inférieur de 50 % à celui d’un tracteur à batteries.

À noter : Le projet GridCON est financé par le ministère allemand de l’Industrie et de l’Énergie. Il est géré par le German Aerospace Centre eV (DLR) de Cologne. C’est un projet collaboratif entre John Deere, l’université de Kaiserslautern et l’entreprise Baum.

Poster un commentaire

Produits à comparer