Sabi Agri continue sur sa lancée et vient de dévoiler son dernier modèle de tracteur électrique Alpo. La société auvergnate propose une solution écologique et rentable pour tous les vignobles : le nouvel enjambeur viticole électrique Alpo. Les premiers pas de l’enjambeur viticole électrique Alpo ont eu lieu en Bourgogne en mars dernier, et une tournée de démonstrations est d’ores et déjà prévue partout en France dès la fin des vendanges.

Enjambant 2 mètres pour 1 400kg, équipé d’un toit solaire, offrant une voie variable et toujours 100 % électrique, voici les principales caractéristiques du  dernier né de la gamme de tracteurs électriques Alpo.

Seule la musique du crissement de l’herbe accompagnera tous les travaux du sol (bineuse intercep, décavaillonneuse, griffes, disques…) mais également ceux d’entretien de la vigne (écimeuse, rogneuse, tondeuse…). Les outils pourront être mécaniques ou animés grâce à une centrale hydraulique.

"Son caractère compact et léger est un atout, il se faufile dans les tournières étroites et ne craint pas la pente. Tout ça pour 3 € la journée de travail !" précise Laure Prevault Osmani, co-fondatrice de Sabi Agri. L’architecture unique de l’enjambeur viticole électrique Alpo maintient l’équilibre entre poids et puissance permettant de travailler en pente et dévers de manière précise et efficace. Il trouvera sa place tant dans les vignes étroites que dans les vignes larges. Il tient également ses ambitions d’autonomie affichant 5 à 10 h de travail et une recharge en moins de 1 h 30 le temps de la pause déjeuner !"

Poster un commentaire

Produits à comparer