John Deere a lancé sa nouvelle gamme 2021 de tracteurs série 9R, menée par les modèles 9R 640 et 9RX 640 de 691 ch. Les derniers 9R, 9RT et 9RX gagnent en puissance et sont également plus intelligents, avec des fonctions supérieures en matière de connectivité et d’automatisation.

Ces tracteurs sont équipés du nouveau moteur John Deere 13,6 l, identique à celui des moissonneuses X9, à l’exception des modèles de 640 ch, qui s’appuient toujours sur le moteur Cummins 15 l. Le moteur six cylindres avec système d’injection à rampe commune haute pression a été développé pour un fonctionnement plus efficace, avec une réduction des niveaux de bruit pouvant atteindre 50%, indique le constructeur. Afin de transmettre toute la puissance du moteur au sol, tous les modèles s’accompagnent d’options de lestage supplémentaire, pour atteindre un poids brut de 30,4 tonnes.

Ils reçoivent de série un récepteur StarFire 6000 intégré au pavillon et une console ComandCenter 4600. Ces engins sont entièrement compatibles AEF Isobus et incluent l’activation AutoTrac. John Deere propose en outre un pack d’activation complet pour une automatisation maximale, pour 1500 euros. Ce pack inclut les fonctionnalités suivantes : automatisation de demi-tour, contrôle de section, application à débit variable, guidage passif de l’équipement, partage des données sur le terrain, Machine Sync et désormais AutoPath.

Le nouvel outil AutoSetup permet aux exploitants et aux entrepreneurs de préparer les tâches depuis l’Operations Center personnalisé du client. Les tâches s’affichent alors automatiquement sur la console en cabine lorsque la machine pénètre sur la parcelle concernée, et l’utilisateur n’a plus qu’à les confirmer en appuyant simplement sur un bouton. Une fois la tâche terminée, toutes les données peuvent être envoyées par connexion sans fil à l’Operations Center.

La technologie HydraCushion, de suspension d’essieu avant, est désormais disponible sur tous les modèles 9R, tandis que les caractéristiques de la nouvelle cabine sont identiques à celles des séries 7 et 8 lancées à l’Agritechnica 2019.

Enfin, la boîte e18, les essieux, les entraînements de chenilles et le châssis ont été nettement renforcés et les intervalles d’entretien allongés.

Poster un commentaire

Produits à comparer