La Série A entre dans sa cinquième génération. La gamme de tracteurs est maintenant disponible avec de nombreuses nouvelles caractéristiques qui ont été demandées par les clients. 

La Série A continue de comprendre sept modèles au choix, tous disponibles en tant que modèles dits "GL", dotés d'une transmission mécanique. Les modèles les plus vendus de 105 et 115 chevaux sont également disponibles avec une transmission Powershift à quatre rapports. Sur ces modèles HiTech 4, la transmission est contrôlée électroniquement. 

« L'utilisation de la Série A a été rendue encore plus efficace et confortable à bien des égards. Les rapports Powershift sont disponibles sur plusieurs modèles, l'accoudoir du chargeur frontal a également été amélioré sur les modèles GL, les modèles à quatre cylindres ont cinq chevaux de plus qu'auparavant et l'intervalle d'entretien est passé à 600 heures », déclare Marko Ojalehto, spécialiste produit Série A.

Plus de la moitié des tracteurs de la Série A sont équipés d'un chargeur frontal d’usine. En conséquence, de nombreuses améliorations ont été conçues pour rendre le travail au chargeur frontal encore plus facile, comme les rapports Powershift sur Hitech-2 et l'accoudoir de commande mis à jour au niveau des actuels modèles HT4.

Désormais, les modèles à trois cylindres A75 – A95 seront disponibles avec la transmission HiTech-2 avec un doubleur. Cela se traduira par un travail plus efficace et permettra le transport sur route à des régimes moteur inférieurs. Les modèles HiTech-2 ont une transmission à 24 vitesses avant et 24 vitesses arrière. De plus, tous les modèles de la Série A peuvent être équipés de rampantes, qui permet d’atteindre une vitesse de 100 mètres par heure.

La puissance du moteur a été augmentée de cinq chevaux sur les modèles à quatre cylindres et correspond désormais à la désignation du modèle. Tous les moteurs sont conformes aux normes d'émissions Stage V et disposent désormais d'un filtre à particules (DPF) en plus du SCR, mais restant sans recirculation des gaz d'échappement (EGR). Le régime et la puissance du moteur peuvent désormais être contrôlés encore plus précisément grâce à une nouvelle pédale d'accélérateur. L'augmentation de l'intervalle d'entretien de 500 à 600 heures permet d'économiser des coûts tout en augmentant le temps de travail productif.

Commentaires

  •  Jean-Paul Estivie  mer, 24/02/2021 - 10:31

    Quelle est l'utilisation qui nécessite une vitesse de 100 mètres par heure?

Poster un commentaire

Produits à comparer