À l’occasion de l’introduction des moteurs Stage 4, Noremat apporte au VSV une multitude de nouveautés : transmission, motorisation et confort en cabine sont au programme.

Sur son VSV, Noremat propose deux motorisations : un moteur Perkins 4,4 l de 138 ch ou 149 ch. Côté transmission, un dispositif de décrabotage permet de passer de 4 à 2 roues motrices facilement.

Le VSV se décline en quatre variantes :

- CS5-121 : moteur de 138 ch, 2 circuits hydrauliques installés (bras + outil frontal) en fonctionnement alterné

- CS5-222 : moteur de 138 ch, 2 circuits hydrauliques installés (bras + outil frontal) en fonctionnement alterné ou simultané

- CS6-222 moteur de 149 ch, 2 circuits hydrauliques installés (bras + outil frontal) en fonctionnement alterné ou simultané

- CS6-233C : Version spéciale pour la collecte d’herbe : moteur 149 ch, 3 circuits hydrauliques installés (bras + outil frontal + arrière)

Au niveau des évolutions en cabine, les utilisateurs pourront apprécier la nouvelle colonne de direction, qui a encore été épurée pour augmenter la visibilité sur l’outil frontal. Elle reste inclinable et articulable en 2 points. 

Le nouveau VSV reçoit également une nouvelle console de commande qui regroupe le joystick de l’épareuse, le joystick de commande de l’outil frontal et la commande de paramétrage du porteur. 

Enfin, un siège passager a été ajouté en cabine. Celui-ci se situe au niveau de la porte d’accès à la cabine. Lorsqu’un passager est présent, il est toujours possible d’ouvrir la porte. Mais lorsque le siège n’est pas utilisé, l’ensemble du siège suit la porte. À noter également, la présence d’un essuie-glace pour la vitre gauche est désormais disponible en option.

 

 

Poster un commentaire

Produits à comparer