Depuis dix ans, l’entreprise française Agri Techni Concept, basée à Sore (Landes), œuvre pour créer des équipements et donner une seconde vie aux machines agricoles spécialisées dans la récolte des carottes et des pommes de terre, en plein cœur du terroir des Landes. Benjamin Leroux, fondateur de l’entreprise, utilise les technologies 3D pour créer, adapter et réparer de A à Z les équipements agricoles afin d'améliorer et de simplifier les processus de récoltes sur des machines récentes ou plus anciennes qui ne possèdent plus de plan. Agri Techni Concept souhaite désormais étendre son activité en proposant des services de scans 3D directement aux entreprises qui souhaitent optimiser leurs processus.

Pour répondre aux exigences des agriculteurs, Agri Techni Concept s’est tourné vers les technologies 3D afin d’intégrer aux machines agricoles des pièces en vue d’améliorer le processus de récolte.

Pour cela, l’entreprise a fait appel à l’antenne nantaise de la société CADvision, distributeur et expert de l’utilisation de logiciels CAO et de scanners afin d’acquérir un scanner 3D et de pouvoir se former efficacement à son utilisation lors de différents projets.

Le choix de Benjamin Leroux, fondateur d’Agri Techni Concept, s’est finalement porté sur un modèle de scanner 3D professionnel Artec Leo, notamment pour sa portabilité (sans fil), son autonomie et sa forte capacité d’acquisition de données.

Scanner une pièce nécessite très peu de temps. Généralement, l’opération ne prend que 2 à 3 minutes et peut s’étendre jusqu’à 10 minutes selon les dimensions de l’objet. Une fois l’élément scanné, les données sont envoyées vers le logiciel de traitement de données, Artec Studio, qui permet aux utilisateurs de produire, d'éditer et de traiter des données 3D, quelle que soit la taille ou la résolution de l'objet. Une fois numérisés, les scans sont ensuite traités et exportés dans un logiciel de CAO pour créer une pièce en 3D.

Sur les différentes machines agricoles rencontrées, la plupart des systèmes défaillant n’avaient plus de plan. Sur des godets d’engins de terrassement lors de la fabrication d’attaches d’adaptation, la forme courbée et non constante présente souvent une complexité dans la prise des mesures. Pour répondre à ces contraintes, le scanner a permis de mesurer avec une précision submillimétrique pour que les pièces soient parfaitement adaptées aux machines.

"Le scanner me permet avant tout d’obtenir des mesures précises pour disposer d’une banque de données conséquentes qui sera facilement exploitable pour un traitement dans un logiciel de CAO", commente Benjamin Leroux. "La technologie 3D a donné un autre sens à mon travail, j’ai pu gagner en rapidité mais aussi en précision pour proposer davantage de modèles qualitatifs", ajoute-t-il.

Pour répondre au besoin d’un client qui souhaitait gagner du temps sur ses semis en modifiant les équipements de son matériel, Agri Techni Concept s’est déplacé directement au sein de l’exploitation pour voir la machine qui serait concernée par les modifications. Après avoir réfléchi aux différentes adaptations, ils ont finalement décidé de l’installation d’un épandeur d’engrais et d’une bineuse montés sur un système de relevage dans le but de limiter le nombre de passage du tracteur. Le matériel est alors scanné dans les moindres détails pour s’assurer que les équipements épousent parfaitement la machine.

 

Poster un commentaire

Produits à comparer