BASF et VanderSat, la société néerlandaise d'observation terrestre, collaborent pour offrir aux agriculteurs des recommandations plus précises, basées sur des données satellites, pour l’application d’intrants sur leurs cultures.

Les données satellites de VanderSat reposent sur une technologie micro-ondes qui mesure l'humidité du sol et les températures de surface de chaque parcelle. La technologie constitue une source de données supplémentaire pour la solution Field Manager de la marque Xarvio de BASF. Elle calcule, par exemple, les risques de maladies sur chaque parcelle et fournit aux agriculteurs des cartes intraparcellaires personnalisées et un calendrier optimisé d'application pour la protection des cultures.

Les données micro-ondes de VanderSat sont collectées quotidiennement pour chaque champ avec une résolution spatiale de 100x100 mètres. Cela fournira une source d'informations unique et indépendante afin de créer le profil numérique d'une parcelle dans Field Manager de BASF. « L'un des principaux avantages de la détection par micro-ondes est que la couverture nuageuse n'interfère pas avec les mesures spatiales », a déclaré Richard de Jeu, fondateur et directeur des technologies de VanderSat.

Les deux sociétés annoncent que l’échange d’informations montre que les données satellites de VanderSat sont plus cohérentes et représentatives que les mesures effectuées par les capteurs à terre. BASF et VanderSat travaillent à la validation de nouvelles solutions sur plusieurs centaines de parcelles avec des cultures différentes. Les essais sont répartis sur trois continents pour permettre aux agriculteurs de prendre des décisions agronomiques plus précises.

 

Poster un commentaire

Produits à comparer