Les trois fonctions Isobus TC-SC, TC-Bas et TC-Geo du terminal S10 de Claas ont été certifiées officiellement par l’organisation indépendante AEF (Agricultural Industry Electronics Foundation). Le terminal S10 de Claas devient l’un des premiers terminaux sur le marché à avoir obtenu officiellement la certification par l’AEF pour les trois fonctions du Task-Controller Isobus.

Le tracteur, le terminal et les outils attelés sont de plus en plus reliés par la norme Isobus. Elle est la base de la communication entre toutes ces parties. Le test de conformité Isobus et la certification par l’AEF fournissent aux utilisateurs et aux fabricants l’assurance de compatibilité entre les outils. Le terminal S10 de Claas commande et gère les principales fonctions du tracteur et de la machine. Outre les systèmes de guidage, d’autoguidage et les caméras, le terminal permettait déjà de piloter des outils Isobus. Claas vient de lui faire passer la certification officielle pour toutes ces fonctions Isobus. La certification par l’AEF assure au S10 plus de flexibilité au sein des parcs de machines. Ainsi, le client pourra plus facilement créer des combinaisons avec des tracteurs, outils et terminaux. Si l’agriculteur ou l’entrepreneur veut effectuer un investissement dans un nouveau matériel, il peut y examiner la compatibilité Isobus du nouveau matériel envisagé.

Trois fonctions Isobus compatibles avec tous les outils

La fonction TC-SC (Task-Controller Section Control / coupure automatique des tronçons de rampe) évite les recouvrements indésirables grâce à la coupure automatique des tronçons. Elle s’utilise lors des travaux de pulvérisation, d’épandage, de semis ou avec tout autre outil compatible avec la coupure automatique des tronçons. Les réglages peuvent être personnalisés pour le travail en fourrière ou sur les parcelles mal découpées.

Concernant la fonction Task Management de Claas, elle est proposée en deux versions : TC-Basic et TC-Geo. Selon le constructeur, la fonction Task Management, du terminal S10, est intéressante pour les entrepreneurs de travaux agricoles et les exploitations où plusieurs personnes travaillent ensemble. Néanmoins, cette fonction est également utile aux exploitants qui veulent moduler les apports d’intrants dans leurs parcelles. Le programme de gestion des chantiers permet de créer des chantiers détaillés pour le traitement des parcelles sur l’ordinateur de l’exploitation et de les transférer au tracteur pour les réaliser. Si besoin, le conducteur peut modifier et optimiser à tout moment les données du chantier également depuis son tracteur via le terminal. Associé à un logiciel de gestion de l'exploitation agricole, le Task Management permet de stocker les informations et de documenter les chantiers pour garantir la traçabilité des interventions.

La version TC-Geo permet de saisir les données essentielles pour chaque parcelle de façon géolocalisée, comme les doses d’application d’engrais, de semences ou de produits phytosanitaires. Il est ainsi possible de moduler les doses d’application en fonction du rendement ou d’analyses de sol. Si on utilise, par exemple, le capteur de plante Claas Crop Sensor avec un épandeur d’engrais Isobus, le terminal S10 gère alors la commande de deux outils tout en traitant simultanément des cartes d’application géolocalisées.

Poster un commentaire

Produits à comparer