Case IH renforce son signal de correction RTK+ en ajoutant le système de géolocalisation Européen Galileo aux constellations disponibles. L’objectif est d'optimiser les niveaux de réception et de fiabilité du signal pour les solutions de guidage automatique RTK+ et les technologies associées.

Les systèmes RTK (Real Time Kinematic) utilisent généralement les signaux des réseaux de satellites américains GPS ou russes GLONASS, conçus à l'origine pour un usage militaire. Pour offrir aux utilisateurs européens une alternative, Case IH a désormais annexé le réseau Galileo. Ce système européen destiné à un usage civil renforcera le service de correction AFS RTK+. L'ajout de Galileo à la constellation GNSS mondiale minimise le risque de perte du signal. L'un des principaux objectifs est de bénéficier de l'indépendance du réseau de géolocalisation européen. Le système AFS RTK+ de Case IH est également conçu pour être compatible avec les satellites GNSS et utilisable parallèlement aux réseaux GPS et GLONASS.

Galileo repose sur les capacités d'EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service), le premier service paneuropéen de navigation géostationnaire. Il utilise des données de géolocalisation et de synchronisation encore plus précises. Le résultat annoncé est une meilleure couverture et un signal plus robuste et fiable. Pour les agriculteurs, les avantages sont immédiats. Ils devront constater une diminution des temps d'immobilisation dus aux pertes de signal. Une augmentation de la productivité en réduisant au minimum les manques et les recouvrements entre passages doit également être observée.

Poster un commentaire

Produits à comparer