Avec le XPower XPU, AGXTEND, en coopération avec Zasso, propose désormais aux municipalités et entreprises d’entretien du paysage une nouvelle manière disruptive et efficace de lutter contre les mauvaises herbes sans herbicides. En tant qu'alternative efficace aux agents chimiques, le XPU permet le contrôle efficace de la végétation indésirable grâce au système XPowerTM testé et à la technologie ElectroherbTM. 

Les avantages du système XPowerTM, qui a déjà été introduit en agriculture, sont, entre autres, sa technologie sans résidu, son utilisation possible toute l'année, indépendamment du moment de la journée ainsi que son effet systémique.

Comme sa version agricole, le système XPU se divise en deux composants attelés à l'avant et à l'arrière du tracteur. L'unité arrière comprend un générateur, jusqu'à 12 transformateurs haute tension d'une puissance de 36 kW (avec l'option Power Boost) et une armoire de commande électrique. L'applicateur frontal peut être déporté de part et d’autre du véhicule afin que la végétation puisse également être traitée. Il se compose de trois rangées d'électrodes statiques. Le générateur à l'arrière est entraîné par la prise de force du tracteur et génère de l'électricité haute tension, qui une fois transformée en courant continu est appliquée sur toute la largeur de travail, soit 1,20m. Le circuit est complété par un deuxième applicateur qui touche soit d'autres plantes, soit le sol. L'énergie électrique stoppe systématiquement la chlorophylle ainsi que les systèmes hydrique et nutritif des plantes jusqu'aux racines en un seul traitement, car les cellules et les faisceaux vasculaires sont irrémédiablement détruits.

La technologie ElectroherbTM a fait l’objet d’une étude de deux ans dans le cadre du projet « ControllinRoad ». Les plantes envahissantes ont été combattues avec des méthodes alternatives en coopération avec l'institut de recherche autrichien AIT. L'accent a été mis sur deux types de mauvaises herbes : l'ambroisie (Ambrosia artemisiifolia) et la renouée du Japon (Fallopia spp), qui sont très communes le long des routes et mettent en danger la biodiversité et les écosystèmes indigènes. En 2019, une comparaison entre sept méthodes de contrôle a montré qu'ElectroherbTM contrôlait les adventices avec un taux d’efficacité de 90%, contre seulement 38% avec les techniques de tonte conventionnelles. Des résultats d'essais similaires ont été trouvés et confirmés pour la renouée du Japon.

 

Poster un commentaire

Produits à comparer