Pour compléter sa gamme de consoles et remplacer le CCI qui disparaît du tarif, Amazone voulait frapper fort. Pour cela, l’Amatron 4 a été conçu comme une tablette, pour offrir à ses utilisateurs une prise en main simple et rapide.

Le nouveau terminal Isobus Amatron 4 reçoit un écran tactile de 8 pouces. Mais pour pouvoir être utilisé dans toutes les conditions, 12 touches sont placées sur la droite de l’écran. Le constructeur allemand propose également trois boutons physiques au-dessus de l’écran, pour que l’utilisateur puisse passer rapidement l’affichage entre la machine, le GPS, et les vues principales. 

Pour naviguer dans l’Amatron 4, les utilisateurs de tablette ne seront pas perdus ! Rien de plus simple en effet que de passer d’un écran à l’autre. Un balayage du doigt suffit pour atteindre intuitivement le menu principal. Une ligne d'état, librement configurée sur le bord supérieur de l’écran, affiche en permanence vos paramètres et vos informations sélectionnés, quel que soit le menu ou le sous-menu sur lequel vous vous trouvez. Les boutons de commande s’affichent automatiquement à droite de l’écran dès que la main est reconnue par le capteur de proximité.

Le menu de démarrage rapide permet de modifier en quelques secondes les réglages les plus importants et d’importer ou d’exporter les données de chantier. Un affichage MiniView pratique vous aide aussi à visualiser en permanence les réglages machine les plus importants.

MiniView affiche les informations machine les plus importantes, même pour les cartes, de façon claire sur le bord inférieur de l’écran. La MiniView peut être affichée ou occultée en fonction des besoins, pour optimiser l’affichage sur l’intégralité de l’écran. Le zoom automatique en tournière offre un meilleur contrôle de votre position. L’affichage de carte peut aussi être agrandi ou réduit manuellement à tout moment.

Grâce au capteur de luminosité intégré de série, l‘Amatron 4 adapte constamment l’éclairage de son écran en fonction de la luminosité environnante. Une mauvaise luminosité de l’écran, par exemple au crépuscule, fait donc partie du passé. Une commutation automatique entre le mode jour et le mode nuit facilite également le pilotage.

Des logiciels intégrés

Pour répondre à toutes les exigences, Amazone propose différentes licences de logiciels payantes pour l’Amatron 4. Les applications GPS-Switch basic ou GPS-Switch pro, GPS-Maps&Doc, GPS-Track et AmaCam sont déjà préinstallées. 

GPS-Switch basic utilise le GPS, c’est une commande entièrement automatique de tournière et de coupure de tronçons pour les épandeurs d’engrais, les pulvérisateurs et les semoirs. Si le champ est créé ou si ses limites sont connues, le conducteur peut, en mode automatique, se concentrer intégralement sur le pilotage du véhicule. 

La version GPS-Switch pro, basée sur le GPS-Switch basic, autorise jusqu‘à 128 tronçons. Par ailleurs la version GPS-Switch pro permet des applications complémentaires telles que la descente automatique de rampe avec les pulvérisateurs Amazone ou la commande intelligente de jalonnage qui, une fois la ligne AB créée, est en mesure de calculer tous les autres jalonnages. 

GPS-Maps&Doc offre une philosophie d’utilisation du contrôleur de tâches totalement nouvelle. La documentation est réalisée en référence à la parcelle et géoréférencée. Le contrôleur de tâches permet de traiter les chantiers planifiés ISO-XML ou de les créer. Vous pouvez commencer directement le travail et décider ultérieurement si les données doivent être enregistrées. Les cartes d’application peuvent être traitées au format shape. 

La barre de guidage parallèle GPS-Track s’avère une aide énorme pour s’orienter dans le champ sans jalonnage apparent. Elle propose divers modes, tels que la ligne A-B et la ligne de contour. Les passages sont clairement numérotés. L’écart par rapport à la ligne idéale est représenté graphiquement à l’écran. Des recommandations claires de braquage par la barre lumineuse intégrée dans la ligne de statut vous maintiennent sur la voie. 

Grâce à la licence de logiciel AmaCam, une caméra de recul installée en option se connecte automatiquement en cas de recul. Toute intervention est superflue. L’entrée vidéo analogique peut aussi être utilisée pour une caméra externe, par exemple pour l’utilisation sur une trémie ou d'une cuve frontale.

 

 

Poster un commentaire

Produits à comparer