BKT a choisi de ne pas participer à l'EIMA 2021 et de reporter les réunions en personne jusqu'à ce que la situation s'améliore.

Il n'est jamais simple de prendre de grandes décisions, d'autant plus dans cette année 2020, où tout est incertain. Il est difficile de prévoir comment les choses se passeront l'année prochaine, mais l'urgence sanitaire ne montre aucun signe d'assouplissement.

Lorsque la crise de la Covid-19 a éclaté, BKT a mis toute son énergie dans sa responsabilité d'entreprise pour protéger ses employés, collaborateurs et clients contre tous les risques possibles. Les usines indiennes sont en effet restées fermées pendant la période critique, avant de reprendre rapidement la production dès l'activation du plan de sécurité opérationnel, avec tout le matériel de protection nécessaire. 

« Cette année si "particulière" nous a permis de comprendre beaucoup de choses », déclare Lucia Salmaso, directrice générale de BKT Europe. « Lorsqu'une situation aussi inattendue se présente, nous devons être assez modestes pour admettre que nous n'avons pas toutes les réponses, que nous ne pouvons pas toujours prévoir l'avenir. Les contacts humains nous manquent, comme à tout le monde, mais dans cette situation d'urgence qui ne semble pas près de s'arrêter, BKT veut éviter tous les risques. Ce n'est pas le moment de penser à ce que nous voulons, mais de penser à ce qui est le mieux pour nous tous. »

En raison de ce sens de la responsabilité d'entreprise, BKT se retire donc de l'EIMA 2021 et passe entièrement au numérique. En effet, le groupe en a profité pour lancer sa propre révolution dans ce domaine, en rendant ses formations disponibles en ligne, en créant des événements en ligne et en maintenant même sa propre télévision. BKT Network est la dernière initiative innovante qui surmonte les distances et diffuse en direct et en streaming les actualités et mises à jour de BKT, afin d'apprendre, de s'amuser et de rester en contact.

 

Poster un commentaire

Produits à comparer