Pour la campagne 2019, Franquet complète son offre en matériel betteravier. Son chantier de récolte en décomposé, comprenant l’effeuilleuse/arracheuse frontale X-Beet et une chargeuse, évolue au niveau du bâti arracheur et intègre une nouvelle débardeuse. L’ensemble a effectué une tournée de démonstration en France durant le mois d’octobre, ainsi qu’un passage en Belgique et même aux Pays-Bas.

L’effeuilleuse/arracheuse frontale X-Beet s’équipe d’un nouveau broyeur de feuilles qui autorise leur dépose entre les rangs. Les scalpeurs voient leur dégagement et leur réactivité entre betteraves augmentés. Franquet annonce que le bâti arracheur à socs oscillants alternatifs gagne en robustesse et en fiabilité avec un nouveau montage de la table à rouleaux. Les roues tâteuses sont désormais entraînées hydrauliquement et articulées pour un meilleur suivi du terrain.

C’est dorénavant l’allemand Reichhardt qui équipe les X-Beet de l’autoguidage sur le suivi de rang. Le système peut être compatible Isobus directement sur les tracteurs prééquipés d’un guidage ou gérés indépendamment par la console Reichhardt et le volant électrique.

Du côté du ramassage, Franquet lance quatre nouvelles débardeuses qui se veulent moins chères que la X-Load S6, probablement amenée à disparaître, remplacée par ces machines d’origine espagnole. La débardeuse Mace est proposée dans des capacités de 7, 10, 14 et 16 t. Elle possède trois turbines, une flèche hydraulique et son bras de déchargement peut être positionné au choix, à droite ou à gauche. Selon le modèle, elle chausse des pneumatiques de 700 ou 800 mm et peut, en option, intégrer un pont moteur (comptez 20 000 euros).

Trois exemplaires de cette nouvelle gamme de débardeuses RT ont été vendus pour la campagne 2019.

La conception atypique de la X-Beet, avec son arrachage frontal, fait que les betteraves se retrouvent andainées juste avant le passage du tracteur. Celui-ci peut ainsi conserver ses roues d’origine.

Le tarif pour un ensemble effeuilleuse/arracheuse frontale X-Beet et débardeuse Mace est compris entre 140 000 et 170 000 euros d’après le constructeur.

Avec son chantier décomposé, Franquet offre deux possibilités de récolte des betteraves : soit en une fois, avec l’arracheuse frontale et la débardeuse, soit en deux temps, avec l’arracheuse en premier passage, puis ultérieurement, la reprise de l’andain par la débardeuse. Cette deuxième option permet de laisser sécher les betteraves afin d’améliorer leur nettoyage lors du chargement.

 

Poster un commentaire

Produits à comparer