Lors de l'Agritechnica 2013, Grimme présentait, avec la filiale Spudnik, le séparateur AirSep. Depuis plus de 150 arracheuses à pomme de terre et lignes de stockage de Spudnik ont été vendues avec le système AirSep.  L’allemand Grimme a présenté l'Evo 290 AirSep pour la première fois lors de l'Agritechnica 2017. 

Séparer les pierres et la terre des pommes de terre

Après l'arrachage, le flux de produits arrive sur la première chaîne de tamisage. Lors du transfert sur la seconde chaîne de tamisage, les fanes sont toujours séparées des pommes de terre par la chaîne effaneuse en rotation. Les pommes de terre ainsi que les déchets vont sur le séparateur AirSep. Les pommes de terre arrivent sur les 2 séparateurs à tapis à tétines. Ensuite, les pommes de terre arrivent via la bande de triage dans la trémie de 9 tonnes.

Les pierres, ainsi que les mottes humides sont presque complètement séparées par le flux d'air généré. Celles-ci arrivent dans un bac à pierres et peuvent être déchargées au bord du champ. Le chauffeur doit ajuster l'AirSep avec un terminal. Aucun moteur supplémentaire n'est nécessaire car l'AirSep est entraîné par la centrale hydraulique indépendante intégrée. Grimme conseille une puissance nécessaire de 205 ch. Elle est supérieure de 25 ch à celle nécessaire sur une Evo 290 sans AirSep.

Le séparateur AirSep a été intégré en tant qu'option grâce au développement de l'arracheuse tirée 2 rangs EVO 290 avec trémie 9 tonnes.  Elle est désormais dotée du système de protection du sol à 3 roues TriSys. 

Poster un commentaire

Produits à comparer