À l’occasion du prochain salon Agritechnica, AVR présentera sa nouvelle Puma 4.0. Cette arracheuse de pommes de terre à quatre rangs succède à la Puma 3 et est désormais entièrement connectée au cloud. Afin de visualiser toutes les fonctions et mesures, le fabricant belge lance aussi une plateforme numérique : AVR Connect.

La connectivité Web se base sur des capteurs situés à différents endroits de l’arracheuse, afin de recueillir les données au champ et de les envoyer vers la plateforme AVR Connect. Cette dernière informe sur la gestion des trajets (déplacements routiers, temps de récolte, temps d’attente), la mesure des rendements, la position en temps réel de la machine et offre aussi les réglages, les paramétrages et la mise à jour à distance.

L’arracheuse automotrice intègre par ailleurs quelques améliorations techniques. Elle conserve un moteur Volvo mais passe à la norme Stage V. Le bloc, doté de la réduction catalytique sélective et d’un EGT comme système de post-traitement, est équipé d’un DPF + DOC. Face aux saisons sèches et poussiéreuses de plus en plus présentes, le système de filtre à air a été revu avec l’intégration d’un préfiltre Topspin. Notons également le réglage électrique du rouleau effaneur depuis la cabine, ainsi qu’un capteur supplémentaire indiquant la position des rouleaux axiaux. Un éparpilleur sur le broyeur de fanes s’ajoute à la liste des options. Il répartit la matière sur toute la largeur de travail de la machine, à côté de l’arracheuse.  

En cabine, un nouvel écran tactile plus lumineux fait son apparition. La vitesse du processeur a été revue à la hausse.

La nouvelle Puma 4.0 propose en option la cartographie de rendement. Les données de rendement sont collectées et visualisées sur une carte détaillée afin d’identifier les zones plus ou moins productives de la parcelle.

Poster un commentaire

Produits à comparer