Claas a profité d’Innov-Agri pour présenter sa nouvelle génération de becs Orbis : le 600 SD et le 750. Ils sont dotés d’un nouveau cadre oscillant avec des structures en T redessinées. D’autres points ont été revus sur les organes de coupe et d’alimentation.

Le concept des nouveaux becs à maïs Orbis avec des largeurs de travail de 6 m et 7,5 m repose sur la combinaison des disques de grande et de petite dimension. L’Orbis 600 SD (SD = Small Disc) travaille avec quatre disques extérieurs de petit diamètre tandis que l’Orbis 750 associe un grand disque extérieur avec un petit disque intérieur de chaque côté. La configuration des deux modèles permet ainsi un flux de récolte en V. Des nouveaux doigts, situés devant les couteaux, assurent le ramassage de la récolte. Les couteaux sont désormais auto-affutants. Concernant les pointes, elles peuvent être démontées pour la récolte du maïs versé.

 

Le nouveau cadre oscillant centre le flux de récolte et alimente les rouleaux de précompression de l’ensileuse. L’angle d'attelage du cadre oscillant peut être réglé sur deux positions en fonction des conditions de récolte. Cela permet, notamment en conditions humides, de conserver l’angle de coupe de l’outil frontal même si les roues avant de l’ensileuse s’enfoncent davantage dans le sol. Le système Auto Contour assure la compensation transversale avec une régulation active de la pression au sol. Il est intégré de série à l’Orbis 750 et disponible en option sur l’Orbis 600 SD.

L’Orbis dispose d’un boîtier d’entrée à deux vitesses. Trois plages de régimes pour les tambours d’alimentation permettent également un flux de récolte uniforme. L’automatisme d’entraînement variable de l’outil frontal permet d’optimiser le flux de récolte depuis la cabine. Chaque Orbis est équipé, de série, d’un module de communication qui transmet les données de l’outil frontal à l’ensileuse et mémorise les réglages de la Jaguar. Même après un changement d’outil frontal, ces réglages sont conservés. Cela permet de gagner du temps et d’éviter des erreurs de manipulations. Côté entretien, les intervalles de vidange de l’huile de boîtier ont été prolongés à 2500 heures ou 5 ans.

Un nouveau système de repliage 

Le système de repliage des Orbis a été entièrement revu afin de réduire considérablement le temps de dépliage et de repliage. Les unités latérales se replient à 45° vers le milieu de l’ensileuse pour l’Orbis 600 SD et de façon symétrique en portefeuille pour l’Orbis 750. Les deux modèles se replient sur une largeur de 3 m hors tout pour le transport sur route. Un amortisseur d’oscillations intégré assure un confort routier optimal jusqu’à 40 km/h. 

La Jaguar en mode Terra Trac

Poster un commentaire

Produits à comparer