Claas étoffe sa nouvelle génération de becs à maïs avec l’arrivée des Orbis 450 et 600. Ce dernier, d’une largeur de travail de 6 m, possède de grands disques et se destine aux maïs de hauteur moyenne ou élevée. L’Orbis 450, quant à lui, travaille sur 4,50 m.

La configuration des deux modèles assure un flux de récolte en V même dans les récoltes de maïs disparates. Les nouveaux doigts devant les scies évitent les pertes de la récolte lors du ramassage. Les pointes peuvent être démontées pour évoluer dans du maïs versé et la nouvelle géométrie des scies assure une coupe parfaite dans toutes les récoltes, indique le constructeur.

Le nouveau cadre oscillant a pour but de centrer le flux de récolte qui alimente les rouleaux de précompression de la Jaguar. Il assure également une bonne répartition des forces. L’angle d’attelage du cadre oscillant peut être réglé sur deux positions en fonction des conditions de récolte. Le système Auto Contour (en option sur l’Orbis 600) régule la pression d’appui avec compensation transversale pour obtenir des chaumes de hauteur uniforme. Les nouvelles structures en T modulaires portent la chaîne cinématique et les disques. Trempées sous pression, elles se veulent indéformables et résistantes. Elles protègent les boîtiers de l’usure et des contraintes extérieures.

Le repliage des becs a été revu afin de réduire le temps de mise en œuvre. Tous les modèles se replient sur une largeur de 3 m pour le transport. Un système de transport intégré est disponible à partir de l’Orbis 600 pour la conformité à la réglementation routière. Le poids du bec repose sur deux roues de transport afin de respecter les charges autorisées sur l’essieu avant de l’ensileuse.

Poster un commentaire

Produits à comparer