Pour la campagne 2019, John Deere élargit sa gamme de moissonneuses-batteuses avec deux nouvelles machines : W330 et W440. Les séries W et T bénéficient de fonctions améliorées et de toutes nouvelles chenilles. 

Avec sa dernière génération de chenilles, John Deere annonce un gain de 20 % concernant le confort et une empreinte au sol plus large de 30 % par rapport aux autres systèmes existants sur le marché. Les chenilles se caractérisent par une conception triangulaire à entraînement forcé. En conditions difficiles, elles se soulèvent à l’avant et s’extraient du sol. Le profil des chenilles a également été amélioré, avec des crampons plus profonds et désormais inclinés à 45 degrés. La vitesse de pointe atteint 40 km/h, dans les pays autorisés, sur tous les modèles.  L’entretien est simple, sans point de graissage et avec un intervalle de vidange de l’huile de transmission de 500 heures.

Les séries W et T améliorées

Sur les moissonneuses à secoueurs des séries W et T, dotées de nouvelles sections, l’opérateur peut désormais s’adapter aux conditions de récolte changeantes et obtenir de meilleurs résultats globaux. D’après John Deere, il suffit de 15 minutes pour retirer le contre-batteur mixte pour conditions humides et le remplacer par le contre-batteur petites céréales, ou le contre-batteur à barre ronde. 

Tous les modèles de la série T sont désormais équipés d’une nouvelle grille de séparation. Les tiges arrière en fonte ont été remplacées par de nouveaux segments de séparation en acier. La distance entre le tambour du tire-paille arrière et la grille située au-dessous a en outre été réduite. L’opérateur bénéficie également d’un nouvel éclairage LED à 360 degrés disponible en option. L’entretien des moissonneuses-batteuses des séries W et T a par ailleurs été optimisé grâce à un collecteur de vidange d’huile centralisé.

Une deuxième génération de W330 et W440

Conçues pour les petites et moyennes exploitations, les moissonneuses-batteuses W330 et W440 de deuxième génération sont désormais disponibles. Le volume global de la cabine a été augmenté de 15% soit un total de 3,3 m3. L’objectif du constructeur est d’améliorer le confort de l’opérateur et d’offrir un environnement de travail similaire à celui des plus grands modèles John Deere. Les nouveaux modèles reçoivent un nouvel affichage à écran tactile. Via le système Automatic Combine Adjustment, l’opérateur sélectionne la culture à récolter. La moissonneuse-batteuse adapte automatiquement le batteur et le système de nettoyage en modifiant la vitesse du batteur et des ventilateurs, l’écartement du contre-batteur, etc. Pour accélérer la vidange de la trémie, sa vitesse a été augmentée de 55 à 75 l/s. Le modèle W330 PTC (à pré-batteur) est également équipé d’une option d’inclinaison latérale du convoyeur, qui permet à l’unité de récolte de suivre les dénivellations du sol dans toutes les directions.

L’application MyOperations pour régler la machine à distance

Une fois les paramètres de la machine optimisés, le nouveau système ICA2 (Interactive Combine Adjustment) maintient les niveaux prédéfinis même lorsque les conditions de récolte changent. Pour une optimisation initiale de la moissonneuse-batteuse encore plus simple, John Deere a lancé une toute nouvelle application : MyOperations. Les agriculteurs et entrepreneurs peuvent consulter et modifier à distance les paramètres de leur machine depuis leur téléphone portable, leur tablette ou leur PC. Il suffit ensuite de confirmer les modifications sur la console en cabine. Cette nouvelle appli sera bientôt disponible gratuitement pour tous les propriétaires de modèles de la série S700 sur l’App Store. Après avoir téléchargé l’appli, le client devra s’inscrire pour activer la liaison vers sa moissonneuse-batteuse.

La Flex Draper débarque en Europe

Pour répondre à une demande accrue des clients européens pour des coupes à tapis, John Deere propose désormais le modèle 700FD Flex Draper. Le diamètre de la vis, disponible en option, située au-dessus du tapis a été augmenté à 45 cm. Le tambour de convoyage central peut désormais être placé en position haute pour améliorer le flux en colza.

Pour faciliter le travail sur terrain irrégulier, la coupe flexible se déplace sur 19 cm à la verticale sur toute la largeur. Cette nouveauté permet une hauteur de coupe à 38 mm du sol pour faciliter la récolte du soja, des pois ou des récoltes versées. Jusqu’à quatre capteurs de hauteur de l'unité de récolte facilitent le suivi du relief.

Poster un commentaire

Produits à comparer