La gamme de pulvérisateurs traînés Meteor se voit équipée, de série, d’un nouveau cadre central pour les rampes aluminium 3 bras, type B3, de 32 à 48 m.

Le cadre LPA6 a été redessiné. L’objectif d’Evrard avec ce nouveau cadre central est d’apporter une meilleure stabilité aussi bien sur terrain plat que dans les dévers ou virages. Selon le constructeur, il garantit une distance constante entre la cible et les buses, quelle que soit la hauteur choisie. Ce nouveau cadre, dans sa version de base, ne dispose d’aucun système électronique de suivi de sol. "Ceci permet à nos clients, équipés de système de contrôle automatique de hauteur en option, de garantir un niveau de performance élevé même s’il y a un défaut sur un capteur de leur système de suivi, annonce Evrard. Les essais durant la saison dernière nous ont permis d’optimiser le comportement de cadre, dans toutes les conditions, et d’atteindre 90% du temps la hauteur cible (10% du temps entre ±10 cm de la hauteur cible)."

Le comportement de la rampe peut être ajusté de pendulaire à trapèze en version manuelle. Une commande hydraulique est disponible depuis la cabine. Une version automatique, avec des capteurs de suivi de terrain, est également proposée. Cette fonctionnalité est appelée Active Center. Elle permet à des utilisateurs de s’adapter aux diverses configurations des champs qu’ils rencontrent afin d’avoir un suivi optimal du sol sans devoir utiliser le correcteur de dévers pour corriger la rampe.

Le cadre central LPA6 s’articule dans le centre de gravité de la rampe par l’intermediaire d’un pendulaire, sur roulements, et de deux bielettes. Sa cinématique absorbe les mouvements latéraux de la rampe. Elle restera horizontale en virage quels que soient les mouvements induits du châssis, d’après Evrard.

Concernant l’anti-fouettement, chaque bras de rampe est équipé d’un combiné de ressort-armortisseur pour absorber les contraintes et ne pas les répercuter vers le bras opposé. Le système Evrard du cadre a évolué avec l’apport d’un nouvel amortisseur et de réglages supplémentaires.

Une gestion automatique du suivi de terrain est également proposée par le constructeur. Deux modes sont disponibles : ActiveSlant et AutoTerrain. Dans le premier mode, le système agit sur le correcteur de dévers et la hauteur de la rampe. Il est disponible jusqu’à des largeurs de rampe de 38 m. Dans le second mode, la gestion automatique du terrain agit sur les géométries variables, le correcteur de dévers et la hauteur de rampe. À noter, un mode hybride permet aux capteurs ultrasons de détecter la végétation et les interlignes pour les cultures en rangs ou versées.

Au niveau de l’entretien, les points de graissage des articulations et paliers de roulement sont centralisés en un lieu sur le cadre afin de rendre l’opération moins pénible et de ne pas oublier de graisseur.

Cette nouvelle suspension de rampe sera présentée au Sima 2019, sur une maquette ainsi que sur un Meteor 5400.

Poster un commentaire

Produits à comparer