Samson propose pour la première fois un système de détermination de la teneur en azote, phosphore et potasse dans le fumier, basé sur un capteur à résonance magnétique nucléaire (RMN). Il permet une analyse des composants du lisier sans nécessiter d'étalonnage.

En raison des exigences légales de plus en plus strictes en matière d’application précise d’engrais organiques liquides, une analyse exacte des ingrédients essentiels à la fertilisation a un rôle important à jouer. Outre le prélèvement d'échantillons, qui doivent ensuite être soumis à une analyse chimique par voie humide, des capteurs proche infrarouge (NIRS) sont actuellement utilisés pour estimer la teneur en éléments nutritifs du fumier.

Les capteurs basés sur la technologie RMN promettent moins d’erreurs dans l’analyse du fumier. Les premiers tests montrent également un bon alignement avec les valeurs de laboratoire.

 

Poster un commentaire

Produits à comparer