En partenariat avec la société Carbon Bee, Kuhn a développé un pulvérisateur capable de localiser les adventices et de traiter uniquement celles-ci.

Le concept de pulvérisation i-Spray est basé sur des capteurs hyperspectraux situés sur la rampe. Le pulvérisateur surveille en permanence la végétation qui va être traitée. Pour analyser les images, c’est une intelligence artificielle qui entre en jeu afin de reconnaître la famille d’adventices à traiter. L’objectif est d’ouvrir la bonne buse pour ne pulvériser que la cible à atteindre. Avec cette technologie, il est possible de sélectionner des produits phytosanitaires à spectre ciblé pour gagner en efficacité. Autre objectif annoncé par le constructeur : ne plus intervenir préventivement, mais réaliser une ou plusieurs opérations localisées sur les adventices et pulvériser uniquement à l’endroit nécessaire.

Des premiers résultats encourageants  

Selon Kuhn, les premiers chiffres montrent une économie de produits phytosanitaires pouvant aller jusqu’à 80 %. La gestion du risque de résistance aux herbicides, avec l’usage de matières actives plus ciblées, peut également être diminuée. Les sociétés Kuhn et Carbon Bee, observeront dans les prochains mois, des cartographies d’adventices qui amèneront une meilleure connaissance agronomique de l’état de salissure des parcelles. Les tests et les essais agronomiques vont se poursuivre avant une future commercialisation.

Poster un commentaire

Produits à comparer