Le circuit d’eau PowrSpray, déjà éprouvé sur les R900i, est désormais disponible avec 2 nouvelles fonctionnalités sur les 2 modèles de pulvérisateurs automoteurs John Deere R4040i et R4050i. 

Un remplissage automatique de la cuve d'eau claire

Le système PowrSpray se caractérise par un double circuit d’eau mis en mouvement par une pompe dédiée. Cette pompe auto amorçante de 1 200 l/min assure le remplissage. La fonction Active Pause permet de mettre le remplissage en pause tout en fournissant de l’eau claire pour le rinçage des bidons. Une pompe dédiée à la pulvérisation assure une régulation directe sans vanne de retour. Pour une réactivité maximale, moins de 3 secondes sont nécessaires pour aller du débit minimum au débit maximum. Un système classique avec vanne de régulation a besoin de 12 à 15 s.

Les activités de remplissage et de pulvérisation sont isolées. La pompe de remplissage n’est jamais en contact avec les produits purs ou la bouillie. Lors d’un remplissage, l’opérateur sélectionne la fonction « remplissage cuve d’eau claire » sur l’écran extérieur. La cuve d’eau claire se remplit et le système rebascule ensuite automatiquement sur le remplissage de la cuve principale.

   

A Gauche, le boîtier affiche le niveau de la cuve principale et de la cuve d’eau claire. Sur l'écran de droite, il montre la commande de remplissage automatique de la cuve d’eau claire.

 

Le AirRinse : une purge pneumatique automatisée

« Les volumes morts sur un pulvérisateur constituent aussi bien un problème écologique (quantité de produits à retraiter) qu’économique (produits non utilisés). Le système PowrSpray réduit la quantité de volumes morts sur un pulvérisateur de 40% par rapport à un système classique qui combine remplissage et pulvérisation sur la même pompe, détaille John Derre. »

Avec Air Rinse, le peu de volume mort restant peut aussi être géré plus efficacement. Si l’opérateur rince à la ferme ou aux champs, deux modes sont disponibles. Le premier mode permet un rinçage rapide. Le second correspond au mode le plus intensif utile, par exemple, après des traitements d’herbicides.

En mode champs : Il abaisse les volumes morts à moins de 30L (contre 50L en temps normal). Le principe est simple : en fin de cuve, tous les circuits accessoires sont purgés de manière pneumatique automatiquement (agitation, retour en cuve, buses rotatives) dans la cuve principale.

De plus, lorsque la cuve est presque vide et que la pompe aspire de l’air, la baisse de pression est compensée par une induction d’air comprimé dans le circuit de la pompe au cadre central. Plus de 20L de bouillie sont ainsi pulvérisés en plus grâce à ces solutions. Avec la même quantité d’eau de rinçage (400L), la quantité moindre de volume mort permet d’obtenir des dilutions 50% plus importantes pour les rinçages aux champs. Ce système de rinçage amélioré a permis de concevoir le R4050i (5000L) avec seulement 400L d’eau claire grâce à l’amélioration des performances de rinçage.

 

En mode ferme : Dans le cas de l’utilisation d’un dispositif de traitement des effluents à la ferme (type Phytobac), non seulement les circuits accessoires sont purgés et pulvérisés automatiquement mais tout le circuit de pulvérisation va être purgé et récupéré dans la cuve principale. La plupart du temps l’opération se déroule pendant le chemin du retour à la ferme. Une fois vidangé à la ferme, c’est moins de 5 l qui resteront dans l’ensemble du circuit de pulvérisation. La diminution importante des volumes résiduels permet, avec un volume d’eau de rinçage constant (400L), d’augmenter les niveaux de dilutions des séquences de rinçage automatique. 

 

Pour atteindre un niveau de rinçage équivalent à celui obtenu avec le système Air Rinse, l’opérateur doit effectuer au moins 3 rinçages classiques, soit jusqu’à 1h de plus suivant les distances entre le point d’approvisionnement d’eau claire et le point d’épandage/traitement des produits.

 

 

 

Poster un commentaire

Produits à comparer