En tant que fabricant de matériel de transport, Joskin recherche continuellement des solutions pour augmenter la rentabilité de ses machines et résoudre les problématiques liées au transport. Par le passé, la société a porté une grande attention à la diminution du poids à vide des machines à travers de nouveaux concepts de fabrication et l’utilisation de matériaux adaptés. Parallèlement, depuis plusieurs années, Joskin développe également une solution innovante baptisée "E-Drive". 

Cette technologie est destinée à répartir la puissance du tracteur en la transmettant sur l’ensemble du convoi. Concrètement, l’E-Drive Joskin va partiellement transférer la puissance du tracteur en la répartissant sur deux essieux supplémentaires. La traction du tracteur est donc supportée par celle du véhicule arrière. Il n’est donc plus nécessaire d’augmenter le poids sur les essieux du tracteur pour gagner en adhérence lors du transport routier. Il en va de même pour les travaux au champ qui, dans des conditions humides et défavorables, requièrent une puissance importante venant du tracteur. 

La technique E-Drive de Joskin est un système hybride s’articulant autour de plusieurs éléments clés dont l’intégration a été étudiée en partenariat avec la société John Deere. En première position, nous retrouvons le moteur. Véritable pièce maîtresse du système, celui-ci transforme l’énergie électrique reçue en une puissance mécanique allant jusqu’à 100 kW. La boîte de transfert à embrayage est quant à elle fournie et conçue par John Deere. 

C’est ensuite par l’intermédiaire de deux cardans que le moteur électrique entraîne les essieux. Fournis par MAN, fabricant mondial réputé dans le secteur du transport, ces derniers allient puissance et robustesse. 

Dans le cas d’un véhicule triple essieu, ce sont les deux derniers essieux qui apporteront la motricité supplémentaire. Ainsi, le premier essieu relevable sur route peut être conservé, ce qui entraîne une économie des pneumatiques, une diminution de la résistance du véhicule et donc du besoin en énergie. De plus, lorsque l’essieu avant est en position relevée au champ, une traction supplémentaire est obtenue par le report de poids sur le tracteur et sur les deux essieux moteurs. Le train roulant se caractérise également par la présence d’un dispositif de différentiel, d’un télégonflage intégré ainsi que de freins au diamètre adapté. 

À partir de différents points de contrôle et de l’échange de données sur l’Isobus entre le tracteur et la machine (vitesse d’avancement, charge à l’essieu, angle de braquage...), le système va gérer automatiquement la puissance transmise au moteur électrique de la machine Joskin. 

L’énergie électrique est produite par une génératrice intégrée au tracteur. L’énergie mécanique est alors transformée en électricité, qui est elle-même acheminée vers la machine Joskin. Le système est totalement sûr puisqu’il respecte les normes en matière d’électrification mises au point par l’AEF (Agricultural Industry Electronics Foundation). 

Ce système est donc d’une grande simplicité et totalement transparent pour le chauffeur. 

 

Poster un commentaire

Produits à comparer