Le projet SmartSprayer, réalisé en coopération avec les sociétés Bosch et Xarvio, permet de détecter automatiquement en temps réel les adventices sur les lignes de cultures. Un logiciel basé sur les seuils de nuisibilité prend une décision d’application et réalise des traitements ciblés à l’intérieur de la parcelle, voire ciblés à la plante même. Amazone annonce des économies d’herbicide entre 20 et 60 %.

Alors que l’UX AmaSpot, lancé il y a quelques années, est seulement en mesure de distinguer le vert et le non vert, et est donc cantonné au désherbage total, le SmartSprayer différencie les adventices dans les cultures en lignes et les traite individuellement. On a ici une détection vert dans vert. Le système scanne toute la surface de la parcelle à chaque passage grâce à des caméras Bosch intégrées dans la rampe de l’appareil. Les images sont traitées et les décisions d’application sont prises en temps réel. L’emploi de la technologie PWFM permet de faire varier rapidement et indépendamment le débit de chaque buse. Celles-ci sont positionnées tous les 25 cm.  

Bosch fournit les caméras capteurs, les unités de commande et la connectivité entre le pulvérisateur et le cloud. Grâce à l'intelligence artificielle, la caméra différencie les plantes cultivées des mauvaises herbes. L’éclairage actif à LED permet d’obtenir, de jour comme de nuit, un bon taux de détection sans impact des variations de l’éclairage naturel. Chaque caméra scanne une largeur de 1,10 m et la vitesse de travail annoncée peut atteindre 12 km/h.

En parallèle des économies de produits, ce concept de pulvérisation ciblée offre une augmentation de l’autonomie du pulvérisateur et limite le nombre de remplissages. Un facteur qui influe également sur le temps de travail.

Poster un commentaire

Produits à comparer