Après la compensation de dose dans les virages en 2020, le système de pulvérisation de précision AutoSpray évolue encore cette année avec l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité. Cette dernière permet de moduler la dose par tronçon afin d’augmenter, encore, la précision de pulvérisation.

Le système de pulvérisation de précision AutoSpray permet maintenant de moduler les doses à l’échelle des tronçons, en fonction de cartes de préconisation. Par exemple, avec un terminal Kuhn CCI 1200, ce sont jusqu’à 32 doses différentes qui sont admissibles sur la largeur de la rampe. Un pas de plus vers la pulvérisation de précision, afin de garantir des apports raisonnés d’intrants (pulvérisation ou fertilisation liquide) en fonction des données agronomiques de plus en plus précises en possession des agriculteurs.

Équipés de la technologie PWM (Pulse Witdh Modulation ou pulsation à longueur modulée), les porte-jets intelligents du système de pulvérisation AutoSpray permettent de dissocier la pression de pulvérisation du débit de la buse. Pour réaliser cette performance, le flux de pulvérisation est fractionné en 20 micropulsations par seconde (20 hertz), et le système pilote le temps d’ouverture des micropulsations. Afin de garantir une excellente couverture de travail, les pulsations des porte-jets AutoSpray sont cadencées en quinconce le long de la rampe.

Ainsi le choix agronomique de la taille de gouttelette en fonction du traitement prend tout son sens pour rendre la pulvérisation plus précise. Ainsi, il devient possible, et facile, de privilégier une taille de gouttelette plus fine pour un traitement de contact lorsque les conditions météorologiques le permettent, où, tout simplement, d'augmenter la taille des gouttelettes afin de limiter la dérive lorsque le produit et les conditions le permettent.

Poster un commentaire

Produits à comparer