Le réglage adapté de la pression de gonflage des pneus de tracteur conduit à une économie de carburant non négligeable à l’heure où le prix du fioul continue de flamber. Lorsque la pression est cohérente avec les travaux à réaliser et les conditions du sol, l’usure des pneumatiques est limitée et le patinage est réduit. C’est un gain de productivité pour l’agriculteur. Encore faut-il savoir quand contrôler la pression et comment la régler. C’est l’objet du guide gratuit rédigé par Firestone.

Lorsque la charge à l’essieu augmente, ou lors du transport, les agriculteurs adaptent la pression de gonflage afin d’accroître la résistance du pneu et d’améliorer sa manœuvrabilité. Mais parfois, volontairement ou non, le pneu est surgonflé, ce qui entraîne un patinage excessif, davantage de résistance au roulement et la formation d'ornières en conditions humides, et impacte donc à long terme le coût d’utilisation et les rendements.

Autre conséquence : un tassement excessif du sol qui affecte également les rendements. Un sol moins aéré limite le développement racinaire et le stockage de l’eau ainsi que l’activité biologique.

Sous-gonflés, les pneus comportent également des risques : une crevaison brutale, des dommages irréversibles sur la carcasse, une stabilité réduite au freinage et en virage mais aussi une surconsommation de carburant.

Afin de choisir la bonne pression, il est indispensable de connaître la charge sur chaque essieu. Pour cela, plusieurs méthodes sont possibles :

- le calcul mathématique à partir des données constructeur ;

- les outils de pesée qui apportent la plus grande précision.

Une fois la charge au pneu définie, l’application gratuite Firestone ou Bridgestone sur votre Smartphone donne en temps réel les préconisations de gonflage selon les dimensions et profil de pneu ainsi que la vitesse et le couple. Le guide détaille également les outils indispensables pour la mesure et le réglage de la pression de gonflage.

 

Poster un commentaire

Produits à comparer