Présentée en avant-première mondiale au Sommet de l’élevage, la nouvelle gamme de télescopique T7 fait rentrer Weidemann dans la cour des grands. Le constructeur allemand présentait déjà une offre allant du valet de ferme aux chargeuses articulées en passant par les « petits » télescopiques, mais il lui manquait un élément majeur pour rivaliser avec les autres acteurs du marché. C’est désormais chose faite, grâce aux deux nouveaux modèles T7035 et T7042, capables de lever respectivement 3,5 tonnes et 4,2 tonnes à 7 mètres de haut.

Weidemann a fait le choix de proposer un équipement sur-mesure. Ainsi, le client peut choisir parmi les trois puissances de motorisation Perkins conformes à la phase V (102cv, 122cv ou 136cv permettant d’atteindre une vitesse de 40km/h). Mais il peut également avoir le choix entre la transmission hydrostatique classique, ou la PowerDrive 255, que l’on retrouve déjà sur la grosse chargeuse 9580T. Cette transmission est une boîte de vitesses hydrostatique continue qui atteint une force de traction, pouvant tracter jusqu’à 16 tonnes, et une vitesse de déplacement plus élevée que les solutions développées jusqu'à présent, tout en conservant tous les avantages en matière de compacité, d'efficacité énergétique et de confort de conduite offerts par les anciennes transmissions. La Power Drive 255 permet des vitesses allant jusqu'à 40 km/h d’avancement sans changement de rapport.

La regulation électronique de la transmission et du régime moteur prévoit quatre différents modes de conduite. Le mode “Auto” maintient 100 % de la performance habituelle. En mode “ECO”, le régime moteur est abaissé à 2 200 tr/min lorsque la vitesse d’avancement souhaitée est atteinte. Les deux autres modes en option sont destinés au chargement de fumier ou à l’utilisation d’équipements hydrauliques (avec une précsion de 0,10 km/h par palier). Avec l’accélérateur à main, le conducteur peut ajuster le régime moteur. La vitesse d’avancement est alors contrôlée avec la pédale.

Des manipulations fluides tout en assurant un maximum de stabilité sont obtenues grâce à l’inédit système automatisé Vertical Lift System, breveté Weidemann, plusieurs fois récompensé à l’échelle internationale. Il contrôle automatiquement dans le même temps la levée du bras et la sortie de la flèche, gardant le poids au plus près de la machine en permanence. Il propose trois modes (godet, palettiseur et manuel). Il s’enclenche automatiquement et offre au conducteur des manipulations facilitées et sécurisées notamment lors d’un mouvement de levage quasi vertical et d’abaissement; et ce sans à-coup. Expérimenté ou non, le conducteur peut ainsi travailler de manière plus rapide et sécurisée, tout en ameliorant la rentabilité de son chantier au levage ou au chargement.

Grâce à sa vitre arrière panoramique, la cabine avec ses quatre montants offre une visibilité à 360°, y compris sur la roue arrière droite, tandis que le pare-brise avant incurvé, intégrant une large ouverture sur le toit, offre une vue dégagée sur l’ensemble de la zone de travail, peu importe la position du bras. Elle reçoit une grille de protection FPS qui préserve la grande visibilité au travail. L’entrée en cabine est facilitée et sécurisée grâce à ses deux marche-pieds antidérapants et les dispositifs d’éclairage « Coming Home ». Les fonctions en cours d’utilisation s’affichent sur un écran 7’’ dans lequel il est possible de facilement naviguer grâce à la commande « JOJDIAL » (déjà de série sur les modèles 5080T et 9580T).

Toutes les fonctions de commande essentielles, y compris le joystick dernière génération, sont directement fixées sur l’accoudoir console, permettant à tous les éléments de commande d’être directement à portée de main. La troisième fonction hydraulique s’active par un interrupteur situé sur la console et se commande proportionnellement grâce au joystick dans les deux sens à l’aide d’une molette de réglage sans palier.

Poster un commentaire

Produits à comparer