Après avoir dévoilé sa gamme de chargeuses sur pneus à l’Agritechnica 2017, Claas incorpore trois nouveaux modèles. Les nouvelles Torion Sinus profitent d'un nouveau système de direction qui leur confère une plus grande maniabilité et une charge utile augmentée. Les machines atteignent la vitesse maximale de 40 km/h. Les Torion Sinus 956, 644 et 537 se situent entre la chargeuse compacte Torion 535 et la Torion 1177 de la gamme moyenne. Actuellement, Claas propose dix modèles de chargeuses à pneus pour le secteur agricole. 

Le moteur Yanmar de 3,3 l de cylindrée, monté sous le capot des Torion 644 et 537 Sinus, délivre 73 ch. Il est équipé d'un filtre à particules diesel et respecte la norme antipollution Stage V. La Torion Sinus 956 est propulsée par un moteur DPS de 4,5 l qui développe 106 ch. Les moteurs sont implantés transversalement. Le ventilateur réversible, en option, nettoie les radiateurs par inversion du flux et assure une puissance de refroidissement suffisante. Tous les modèles Torion Sinus sont livrés avec une transmission hydrostatique à deux gammes synchronisées. Le concept d'entraînement permet de travailler en continu. Il autorise une vitesse maximale de 40 km/h

Côté cabine, elle conserve les caractéristiques des grands modèles Torion. Un écran couleur, de 4 ou 7 pouces, est placé sur le montant avant droit et affiche les informations principales. L'écran de la Torion Sinus 956 peut afficher l'image de la caméra de recul. Les commandes de la chargeuse sont agencées à droite du conducteur. 

Un essieu arrière directeur

Les trois modèles Torion Sinus possèdent un système qui associe l'articulation centrale et les roues directrices à l'arrière. Cette configuration améliore la maniabilité par rapport à une machine dotée de la seule articulation centrale. Comme l'angle d'articulation maximal entre les parties avant et arrière de la machine est inférieur de 10° environ, la Torion Sinus acquiert davantage de stabilité et sa charge utile est supérieure à celle d'une chargeuse à pneus à articulation centrale simple.

La direction de l'essieu arrière est assurée par une liaison mécanique entre la partie avant et l'essieu. Le vérin hydraulique de l'articulation centrale fait braquer automatiquement l'essieu arrière. L'articulation centrale compense les mouvements latéraux de la partie avant pour garder une assise stable. L'élément d'amortissement est intégré à l'articulation centrale. Sur la Torion Sinus 956, l'essieu arrière peut osciller de cinq degrés.

Plus haut avec le mât de levage High Lift

Les nouvelles chargeuses sont équipées d'une cinématique en Z. Claas propose, en option, le mât de levage High Lift sur les nouvelles Torion Sinus 956 et 644. La hauteur du point d'articulation du godet se situe ainsi à 4,01 m sur la Torion 956 et à 3,79 m sur la Torion 644. 

Caractéristiques des Torion Sinus : 

Poster un commentaire

Produits à comparer