Depuis de nombreuses années, la série 13 est synonyme de succès commercial pour Weidemann dans les secteurs de l’agriculture, des centres équestres, des municipalités et de l’industrie. Elle est aujourd’hui complétée avec le retour de la 1390, modèle le plus puissant de la série.

La 1390 sera proposée avec trois moteurs Yanmar. Le moteur d’entrée de gamme est de 18,4 kW/25 ch, tandis que la version supérieure atteint 33,3 kW/45,3 ch. En outre, un autre moteur puissant de 40,1 kW/54,5 ch est proposé. 

La nouvelle transmission à régulation électronique exclusive Weidemann, appelée ecDrive (Electronic Controlled Drive), permet de mobiliser une performance élevée et totale de la machine, même dans des classes de chevaux plus basses. L'un des autres avantages est que le moteur 25 ch est conforme à la phase V d’émissions et ne nécessite donc pas de post-traitement des gaz d'échappement. Ce moteur convient très bien pour les utilisateurs qui ne solliciteront pas leur machine pendant de très nombreuses heures.

Les variantes à 45,3 et 54,5 ch ont été mises à niveau pour atteindre la phase V d’émissions grâce à l’installation d’un filtre à particules diesel (FAP) combiné à un catalyseur d’oxydation diesel (DOC). L’avantage de cette technologie est qu'il n’est pas nécessaire d’utiliser de solution d'urée (DEF). Le bloc-moteur dans son intégralité, y compris le système de post-traitement des gaz d'échappement, est fourni par Yanmar.

Le petit moteur offre une vitesse de pointe de 20 km/h. Pour les plus grands moteurs, il est possible de choisir entre 20 et 30 km/h de vitesse maximale. Le système hydraulique de travail de la nouvelle chargeuse atteint 41,6 l/min, et avec les plus grands moteurs, 49,4 l/min ou au choix 58,5 l/min. Nouveauté : l’option High Flow qui permet d’atteindre 84 l/min. Le système hydraulique High Flow convient idéalement lorsqu’une puissance hydraulique élevée est nécessaire en continu sur de longues périodes, par exemple pour l’utilisation d'une fraise à neige ou de grandes tondeuses ou débroussailleuses.

La 1390 est équipée de série d'une cinématique P qui convainc par sa trajectoire parfaitement parallèle sur toute la plage de levage. En option, une version de bras plus longue avec cinématique P peut être choisie pour une hauteur de levage augmentée de 20 cm. Une cinématique P-Z est également disponible. Il est ainsi possible d’obtenir des forces de levage et d’arrachement importantes tout en maintenant un guidage parallèle très précis.

Grâce à sa nouvelle transmission à régulation électronique ecDrive (Electronic Controlled Drive), la 1390 peut être conduite et utilisée intégralement selon les besoins. À cet effet, Weidemann a prévu quatre modes de conduite différents. Le mode Auto maintient 100% de la performance habituelle de la chargeuse. En mode Eco, le régime moteur est abaissé à 2200 tr/min une fois la vitesse d’avancement souhaitée atteinte, de telle sorte que le niveau sonore baisse et des économies de carburant sont possibles. Cela protège l'opérateur et réduit les coûts. La totalité de la puissance est également disponible pour la transmission en mode Eco.

En mode Équipement, l'utilisation des équipements est renforcée. Dans cette configuration, on ajuste le régime du moteur diesel à l’aide de l’accélérateur manuel, tandis que la vitesse d'avancement est régulée par la pédale d’accélérateur ou le régulateur de vitesse. Avec l’aide de ce dernier, il est possible d’ajuster sur l’écran la vitesse d’avancement de la machine avec précision, par paliers de 0,10 km/h. Si la charge de l'équipement est trop élevée (par exemple différentes herbes pour la tondeuse à fléaux), la machine abaisse alors automatiquement la vitesse d’avancement pour fournir à l’équipement un maximum de puissance. Lorsque la charge retombe, la vitesse d'avancement préréglée est de nouveau assurée.

Le mode M-Drive est le choix parfait pour un déroulement optimal des cycles de charge avec des déplacements très courts, qu’on appelle cycles en Y : il permet d’ajuster le régime du moteur diesel à l’aide de l’accélérateur manuel, et de contrôler la vitesse d’avancement ou la pression de pilotage avec la pédale d’accélérateur. Le déplacement au ralenti (inching) n’est donc pas utile et l’exécution de cycles Y est plus rapide.

Poster un commentaire

Produits à comparer