La conférence de presse du Sedima, Syndicat national des entreprises de services et distribution du machinisme agricole, d’espaces verts et des métiers spécialisés, s’est tenue le 11 juillet dernier à Paris. Elle a permis de partager des données sur la conjoncture économique au premier semestre 2019 et sur les perspectives d’activité du second semestre.

Conjoncture du premier semestre 2019/premier semestre 2018

Ainsi, en matériels agricoles neufs et d’occasion, les prévisions de croissance pour le premier semestre 2019 sont estimées entre + 7,5 et + 8,5 % pour les prises de commandes de matériels neufs. Elles sont comprises entre + 4,5 et + 5,5 % pour les prises de commandes de matériels d’occasion, par rapport à la même période l’an passé. L’activité machinisme est bien orientée sur le premier semestre 2019 pour la majorité des secteurs (grandes cultures, polyculture élevage, viti-viniculture). Les stocks de matériels neufs et d’occasion sont en progression sur le premier semestre 2019 comparé au premier semestre 2018.

Perspectives du second semestre 2019/second semestre 2018

En comparaison des évolutions du premier semestre 2019/premier semestre 2018, le syndicat s’attend à un ralentissement du rythme de progression pour l’ensemble des services des entreprises de distribution de matériel agricole (taux de croissance compris entre + 2 et + 5 %).

Le recrutement, principale préoccupation des adhérents du Sedima

La reprise économique rend encore plus prégnante le besoin en personnel des concessionnaires et des distributeurs. L’enquête de conjoncture indique que 88 % des entreprises de machinisme agricole vont recruter de nouveaux salariés, et que 50 % de ces recrutements concernent les apprentis ou les personnes en contrat de professionnalisation. Le nombre de recrutements estimé pour 2019 est de 3 000, confirmant ainsi le besoin de 10 000 salariés d’ici cinq ans. Le Sedima a mené une étude des besoins par niveau de compétence et par région, afin de travailler avec les professionnels et les établissements scolaires en tenant compte des spécificités de chaque région. Il a mobilisé tous ses adhérents pour qu’ils s’engagent directement et de façon collective dans la bataille pour l’emploi. Les Sedima’s days emplois formation réunissent, à une même table, professionnels, établissements scolaires, inspecteurs d’académie et CFA pour définir des actions adaptées aux besoins de chaque région.

Poster un commentaire

Produits à comparer