Argo Tractors, acteur mondial basé à Fabbrico en Italie et propriétaire des marques Landini, McCormick et Valpadana, a décidé de construire en interne trois des quatre principaux composants de ses tracteurs que sont : les cabines, les essieux et les transmissions. En revanche, les moteurs proviennent de fournisseurs externes.

« Le choix de produire en interne l’immense majorité des composants, combiné à celui de se focaliser sur la construction de tracteurs plutôt que sur l’ensemble de la gamme d’équipements agricoles, nous permet de rivaliser avec des concurrents plus structurés que nous, visant de manière avantageuse à une meilleure maîtrise des coûts, à des standards de qualité élevés et à la réduction significative des délais de commercialisation de nos produits », commente l’Ing. Paolo Fracassini, Supply Chain Manager de Argo Tractors.

Argo Tractors dédie une usine, qui appartient au groupe et située à côté du siège de Fabbrico, spécifiquement à la production des cabines. Le site couvre une superficie d’environ 33.000 m2, dont 10.000 m2 couverts, et produit jusqu’à 105 unités par jour. L’usinage des pièces mécaniques de la transmission du tracteur se fait également en interne, aussi bien en ce qui concerne les structures en fonte qui composent le carter de la boîte de vitesses, les boîtiers différentiels, les unités de levage et les réducteurs, que les pièces en acier. La production des transmissions se fait dans deux usines Argo Tractors, l’une à Fabbrico pour l’usinage de la fonte, et l’autre, à San Martino in Rio, pour la réalisation de composants en acier. Aujourd’hui, 65 % de la valeur moyenne représentée dans un tracteur est produite en interne, selon le groupe italien.

Poster un commentaire

Produits à comparer