Massey Ferguson vient d'annoncer que, bien que ses activités de fabrication soient suspendues depuis le 18 mars en raison de la situation du coronavirus, dans son usine de Beauvais (France), elle utilisera ses imprimantes 3D pour faire don de visières aux personnels de la communauté médicale locale qui travaillent dur pour sauver des vies lors de cette pandémie de coronavirus.

AGCO et Massey Ferguson ont répondu à l'appel de l'association française à but non lucratif « Les Visières de l'Espoir » lancé par 3DNatives.com, une plateforme média française spécialisée dans l'impression 3D. 3DNatives a lancé le projet après avoir appris que l’hôpital de Caen (Normandie - France) allait vraiment manquer, en raison de la très forte demande, d’équipements de protection pour le personnel soignant.

L'association «Les Visières de l'Espoir» s'appuie sur la puissante action d'un réseau d'entreprises basées en France réunissant leurs compétences et capacités de fabrication additive pour faciliter le travail de nos héros dans le but de répondre à la demande immédiate de 13000 visières provenant de 94 hôpitaux et centres médicaux à travers la France.

« L'équipe Massey Ferguson est ravie de pouvoir apporter son soutien. Dans le cadre de nos nouvelles activités d'intégration verticale prévues au sein de notre nouveau site nommé Beauvais 4, nous étions sur le point de démarrer nos activités de fabrication additive pour produire des pièces en petites séries pour la fabrication de nos tracteurs et la personnalisation de ces derniers dans un nouvel atelier dédié. Après des semaines de tests réussis, cette activité devait démarrer le 1er avril 2020. Cependant, nos activités de fabrication étant temporairement suspendues en raison du coronavirus, nous considérons la fabrication additive comme une contribution modeste de notre part, mais pleine de sens pour aider à stopper la pandémie », a déclaré Boussad Bouaouli, vice-président manufacturing AGCO Beauvais.

Poster un commentaire

Produits à comparer