L’usine héraultaise d’Irrifrance, spécialiste français de l’irrigation, tourne à plein régime. Dans un communiqué, l’entreprise indique avoir lancé un plan d’embauches depuis septembre dernier, qui a déjà concrétisé la création de 39 emplois, dont cinq contrats en alternance.

Dans ce contexte de crise, Irrifrance semble tirer son épingle du jeu en maintenant son chiffre d’affaires et son résultat. Pour son prochain exercice, l’entreprise a mis en place un plan de recrutement ambitieux. Durant les trois premiers mois, 39 personnes ont été recrutées en CDI, CDD et contrat d’alternance.

Les innovations développées ces dernières années semblent porter leurs fruits. Les commandes enregistrées en trois mois correspondent à 86 % du budget annuel. Irrifrance s’est engagée dans une démarche environnementale et développe de nouveaux concepts qui favorisent les économies d’énergie et la préservation de l’eau.

Grâce à ces innovations, nous avons pu confirmer notre place de leader et conquérir de nouveaux marchés. Nous poursuivons notre développement par des investissements en fonds propres et nous continuons de créer des emplois. Notre usine installée à Paulhan atteint son niveau de production maximal et nous étudions actuellement des propositions pour une deuxième unité de production dans la moitié nord de la France. Nos besoins en ressources humaines seront donc importants pour les années qui viennent, précise Noumane Aïdi, directeur général délégué d’Irrifrance. Nous avons besoin d’une main-d’œuvre jeune et compétente que nous formons grâce à un programme de formation assez ambitieux et que nous finançons en interne.

Poster un commentaire

Produits à comparer