Pour faire face à la forte hausse de la demande en matériel pour le désherbage mécanique, le travail du sol et les techniques de semis, Einböck va doubler sa production avec un investissement d’environ 30 millions d’euros. L’usine "Dobl" devrait être mise en service à partir de l’automne 2023 et créer plus de 100 emplois dans la région à long terme.

Les deux chaînes de peinture seront le composant essentiel de l’investissement. La production sera modernisée, notamment grâce à l’entrepôt grande hauteur, entièrement automatisé, ainsi qu’à un convoyeur aérien entre les deux machines de traitement mécanique de surface et le montage.

"Il sera possible de produire des machines plus grandes et de manière plus efficace à l’aide du doublement de la capacité de production et les nouvelles installations", explique Michael Einböck.

L’usine "Dobl" sera chauffée avec du bois déchiqueté de la région. En parallèle, de l’électricité sera produite à l’aide d’une installation photovoltaïque sur les toits. Einböck devrait être capable de produire 100 % de l’énergie nécessaire avec l’installation photovoltaïque appartenant à l’entreprise, ainsi qu’avec le chauffage au bois déchiqueté dans les usines "Schatzdorf" et "Dobl".

Dans l’usine en place "Schatzdorf", le flux de matériaux sera optimisé par une réorganisation du site et il y aura à nouveau de la place pour l’extension de la "production primaire" qui s’y trouve (comme les robots de soudage et les robots de découpe laser).

Poster un commentaire

Produits à comparer