SDF a clôturé l’année 2020 avec un chiffre d’affaires de 1146 millions d’euros, en baisse de 10% par rapport à 2019. Son Ebitda d’un montant de 109 millions d’euros a été de 9,5%, en hausse par rapport aux 8,7% enregistrés en 2019, soit le meilleur résultat de l’histoire de l’entreprise.

Grâce à cette excellente rentabilité, le plan d’investissements à moyen et long terme a pu être maintenu, annonce le groupe dans un communiqué. Le léger fléchissement du chiffre d’affaires est principalement lié à la fermeture du siège central de Treviglio, qui s’est prolongée sur plus de deux mois à partir du 24 février, juste avant le confinement national italien du 9 mars 2020. Un choix qui a permis de mettre en place toutes les mesures de sécurité nécessaires, mais aussi de revoir totalement la conception des stations de production ainsi que les flux logistiques.

Pour ce qui est de la rentabilité, un bénéfice net de 39,3 millions d’euros a été enregistré, soit une valeur de 3,4%, substantiellement en ligne avec les 3,5% de 2019. La position financière nette s’est conclue par un endettement de 176 millions d’euros, en baisse de 106 millions d’euros (-38%) par rapport à l’exercice précédent.

En Italie, SDF a versé une prime de résultat à tous ses salariés et s’est ainsi positionnée parmi les meilleures entreprises italiennes pour la valeur de la récompense. L’entreprise a également embauché plus de 230 nouveaux collaborateurs (employés et ouvriers) dans l’établissement de Treviglio.

Poster un commentaire

Produits à comparer