Accueil > News > TRAVAIL DU SOL et SEMIS > [VIDEO] Pour les conditions difficiles, McConnel fait évoluer son SeedAerator

[VIDEO] Pour les conditions difficiles, McConnel fait évoluer son SeedAerator

Publié le :

Voir toutes les images

 [VIDEO] Pour les conditions difficiles, McConnel fait évoluer son SeedAerator  [VIDEO] Pour les conditions difficiles, McConnel fait évoluer son SeedAerator  [VIDEO] Pour les conditions difficiles, McConnel fait évoluer son SeedAerator
Le Seedaerator de McConnel est un outil de semis en bandes particulièrement adapté aux sols anglais, humides et argileux, mais surtout pour intervenir en un seul passage lorsque les fenêtres de travail sont courtes. Une solution qui peut intéresser un certains nombre d'agriculteurs français après des récoltes difficiles ou tardives.

Cet appareil commercialisé par la société Payen en Seine et Marne est chaussé de dents de fissuration, soit neuf espacées de 33,3 cm sur une largeur de travail de 3 mètres. Leur intérêt? Fissurer la future ligne de semis. Chaque dent est dotée d'une sécurité non-stop hydraulique de fissuration et permet de travailler jusqu'à 15 cm si l'on opte pour le modèle Low Disturbance (LD) de série ou jusqu'à 30 cm avec la Winged Leg (WL). Le contrôle de la profondeur de travail est assuré par neuf pneumatiques et une finition en carbure tungstène plus résistante à l'usure est également disponible en option sur les deux types de dents. Notons qu'une double rangée de disques peut être montée à l'avant de l'outil afin de mulcher et hâcher les résidus de culture. 

Pour assurer une bonne régularité au semis, McConnel a développé pour son semoir un nouveau système de distribution des graines sur les 9 éléments semeurs. Grâce à un nouveau système de ventilation, au design de la tête de répartition modifié (plus bombée) et des descentes de transport des graines de diamètres plus larges, il permet d’optimiser le flux de graines depuis la trémie (d'une capacité de 600 ou 1250 kg), même avec de grosses graines ou une densité de semis élevée. Pour piloter chaque élément semeur indépendamment, un système de coupures de tronçons est intégré, de série, à la tête de distribution. Les éléments semeurs et la roue plombeuse sont montés sur parallélogramme pour mieux suivre les irrégularités du terrain. Chaque boitier est équipé d’un insert « DX » résistant, ce qui permet une variation de plus ou moins 10 cm sur chaque élément semeur tout en conservant la profondeur du soc pour un placement de graine régulier. L’espace entre la roue plombeuse et le bras de support a été augmenté pour avoir un meilleur dégagement sous bâti et éviter le bourrage notamment en conditions humides. Le réglage de la roue plombeuse, simple d’utilisation et ayant été éprouvé sur le modèle précédent, reste le même. Par conséquent, cet outil présente comme particularité d'effectuer des semis en bandes, de 6 à 15 cm. 

McConnel présente sur le Seedaerator un nouveau soc, déjà mis à l’épreuve sur de nombreuses fermes en Grande-Bretagne. Plus large de 4 cm que le soc standard, il est conçu à partir de d’acier au bore recouvert d’un revêtement Armatech pour augmenter la durabilité de la pièce. Chaque soc forme deux lignes de semis de 2,5 cm de large, espace de 10 cm. Pour assurer l’espace nécessaire à la croissance de la plante, la graine est déposée sur le bord extérieur de la bande travaillée.
À l’arrière du semoir, une rangée de herse de recouvrement de type étrille ou à lames réglable en pression assure la finition du semis. Le Seedaerator nécessite un minimum de 140 chevaux et un attelage de catégorie II ou III pour être emmené. 

Article rédigé par :