Accueil > News > TRAVAIL DU SOL et SEMIS > Une nouvelle trémie arrière DSA

Une nouvelle trémie arrière DSA

Publié le :

Voir toutes les images

 Une nouvelle trémie arrière DSA  Une nouvelle trémie arrière DSA

La marque Agrisem lance, à l’occasion d’Agritechnica 2017, une nouvelle gamme de trémies arrière DSA conçues avec le même savoir-faire que les trémies frontales.

La fertilisation localisée durant l’opération de travail du sol est une solution pour mettre à disposition de la plante les éléments nutritifs nécessaires à son bon développement.

Avec ses nouvelles trémies arrières DSA, Agrisem présente un outil pour placer un fertlisant solide dans le sol. Il existe différentes trémies arrières en fonction de la saison et de la machine attelée à l’arrière.

La trémie arrière DSA est montée sur un châssis indépendant modulable avec différents types d’attelages arrières (attelage 2 points cat 3/4, attelage pour anneau ou boule K80). Cela offre la possibilité d’atteler une variété d’outils traînés comme les cultivateurs à dents Agrisem (Agromulch). L'attelage se fait au 3 points et également à l’outil traîné grâce à une caméra grand angle (option).
La trémie arrière est également compatible avec les déchaumeurs à disques (Disc-O-Mulch), les cultivateurs combinés lames/disques (Maximulch), et les cultivateurs à dents vibrantes (Vibromulch).

La DSA est commercialisée avec des capacités de trémie de 1600/2200 ou 3200 litres. La trémie est divisée en deux compartiments égaux avec deux distributions entraînées électriquement. On peut ainsi distribuer deux différents fertilisants, deux différentes semences ou engrais/semence en même temps et indépendamment. Ce système de distribution ajuste en temps réel de la dose de distribution en fonction de la vitesse d’avancement captée par radar ou GPS.

La gestion de la trémie est réalisée par boitier électronique et terminal Isobus. Au travail, la modulation de la dose est possible avec l'intégration de différentes cartes dans le système. 

L’engrais ou les semences sont délivrés pneumatiquement par une turbine hydraulique depuis la trémie vers les sorties placées sur l’outil de travail du sol.  Des débits d’application de 2 à 400 kg/ha peuvent être réalisés avec la trémie arrière (DSA).

Article rédigé par :