Accueil > News > RÉCOLTE > Une nouvelle cabine pour la Maus 5

Une nouvelle cabine pour la Maus 5

Publié le :

Voir toutes les images

 Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5  Une nouvelle cabine pour la Maus 5
 ROPA MAUS 5 
74% des avaleurs-nettoyeurs de betteraves en activité dans le monde proviennent de Sittelsdorf, en Bavière. C’est de cette usine qu’en 2014, 14 des 65 Euro-Maüs produites ont gagné la France, afin de nettoyer chacune une moyenne de 160.000 tonnes de betteraves sucrières. Un marché de niche ô combien exigeant, où le service compte tout autant que le produit. Avec de réelles ambitions internationales, les Tiger et Maus, cinquièmes du nom se dispensent du préfixe « Euro » et misent sur leur confort d’utilisation avec l'apparition du R-Concept.

A retenir

A retenir

- Il s’agit d’une évolution plus que d’une révolution. Pour sa cinquième génération, la « souris »  se dote de la nouvelle cabine R-Cab avec vision panoramique et du R-Concept, un pack technologique intégrant les commandes, un écran tactile de 12,1 pouces avec prise WIFI, mais aussi des commandes avec sélecteurs rotatifs R-Select ou R-Direct. Le terminal peut superviser deux caméras ou quatre en option. Cette machine bénéficie de phares de travail à LED.

- Le pick-up ramasseur affiche une largeur de 10,2 mètres et se compose de 18 rouleaux réversibles et renforcés de série qui assurent le nettoyage des betteraves.

- Coté motorisation, Ropa opte pour un bloc 6 cylindres turbo (à double étape) de 7,7 litres et 354 chevaux. D’origine Mercedes Benz, celui-ci s’associe à un système SCR afin de satisfaire les normes antipollution Tier IV Final. Il fonctionne en mode automotif au chargement, avec régime réduit pour économiser en carburant.

- Le contrepoids sur bras assure l’équilibre de la machine, même lorsque l’élévateur est déplié à 15 mètres. Conçu en acier à haute élasticité de 700 mm, il intègre un réservoir et peut se déplier de 9 à 4 mètres de hauteur par rapport à la machine.

- L’élévateur peut bénéficier d’un système de pesée en continu intégré dans la partie horizontale.

- Les tôles de côté de l’élévateur sont en matière polyamide et peuvent être retournées 4 fois.

- Grâce à un seul bouton, la machine se replie automatiquement (élévateur, ramasseur, contrepoids et rabaissement de la cabine). Elle n’affichera alors qu’une largeur sur route de 3 mètres pour 14,97 mètres de longueur maximale. Les deux essieux sont directeurs et Ropa a été contraint, pour des questions d’homologation de rajouter deux petits essieux supplémentaires pour répartir les 31 tonnes de la machine au transport. Celle-ci dispose en outre d’un empattement de 5,5 mètres.

- Le châssis principal est composé de profilés en acier à haute elasticité de 700 mm soudés au laser.

- En héritage de l'Euro Maus 4, ce cinquième opus en reprend certains équipements et l'enrichit de nouveaux accessoires pratiques de série comme le radiateur escamotable vers le haut, le contrôle automatique des filtres à carburant, la possibilité d'importer et d'exportater les données sur clés USB , l‘indicateur de consommation de carburant, la climatisation automatique, le chauffage, la caméra de recul et le graissage centralisé. En option, des éléments de logistique betteravière peuvent être intégrés sans boitier supplémentaire, directement dans le terminal principal (transpondeur intégré ). Pour faciliter le chargement en conditions difficiles, il est possible de monter un injecteur automatique d'eau sur le ramasseur géré par des capteurs.  

Article rédigé par :