Accueil > News > TRAVAIL DU SOL et SEMIS > Un nouvel élément semeur pour l'Optima

Un nouvel élément semeur pour l'Optima

Publié le :

Voir toutes les images

 Un nouvel élément semeur pour l'Optima  Un nouvel élément semeur pour l'Optima  Un nouvel élément semeur pour l'Optima  Un nouvel élément semeur pour l'Optima
Le nouvel élément semeur « HD II » permet d’augmenter la robustesse et le confort de l'utilisateur, selon le constructeur. Il sera disponible sur les châssis TF PROFI (8 rangs traîné), Optima V (châssis double télescopique à écartement variable) et en édition limitée sur les châssis repliables 6m.  

L’Optima HD II est conçu en fonte moulée pour augmenter la robustesse. Le diamètre des points de pivots a été augmenté à 30 mm. Tous les points de pivots disposent de bagues polymères anti-usure pour assurer la longévité de la machine. 

Le corps principal de l’élément semeur est constitué d’un monobras en fonte moulée. Celui-ci permet d’assurer un accès aisé au cœur semeur, permettant par exemple de changer les disques de distribution plus facilement lorsque l’utilisateur change de culture. 

Le cœur semeur de l’Optima « HD II » dispose d’une conception inédite. Le disque de distribution est clipsé sur la chambre de dépression et tourne avec elle. Ainsi, il n’y a pas de frottement donc pas d’usure. Le couple d’entraînement est limité, ce qui permet de proposer un entraînement électrique du cœur semeur nécessitant une puissance dérisoire de 2 ampères. 

 

Grâce à son cœur semeur sans joint nécessitant un couple d’entrainement très faible, l’Optima HD n’a pas besoin de génératrice électrique. Ceci simplifie la conception de la machine et contribue à baisser le coût d’utilisation de la machine. 

Cet entraînement électrique « e-drive II » apporte du confort à l’utilisateur puisque celui-ci pourra changer sa densité de semis en un clic depuis le terminal en cabine. L’entrainement électrique apporte également de la précision, la densité peut être choisit en population par hectare ou en distance sur le rang avec des possibilités infinies contrairement à un entraînement mécanique. 

 

 

En option, l’élément semeur « HD II » peut être équipé de roues ajourées, utiles dans des conditions de sols collantes et humides. Les roues de jauge sont ajustables permettant d’adapter le contact des roues de jauge sur le double disque ouvreur de 0 à 5 mm.

D'une pression de 130 kg en standard, l’Optima « HD II » peut accéder à un kit de pression supplémentaire de 100 kg permettant d’accéder à une pression totale de 230 kg. L’Optima HD II peut accéder à de nombreuses options, des roues de rappui en V de 25 ou 50 mm, chasses mottes, chasse débris étoilés, roulettes intermédiaires caoutchouc ou inox. L’enfouisseur de fertilisation à double disques a été retravaillé pour plus de réglages de profondeur, il dispose d’une descente avec cyclone intégré. Enfin, il peut être pré-équipé pour la fertilisation liquide en combinaison d’une cuve frontale.

 

L’optima HD II n’est pas en reste avec l’agriculture de précision. ISOBUS en standard et doté de l’entraînement électrique, il peut accéder à la coupure de rangs par GPS ou encore à la modulation des densités de semis par GPS. 

Pour les agriculteurs souhaitant optimiser leur semis, l’Optima HD II peut également semer en GEOSEED quinconce ou parallèle. En assurant une architecture du peuplement optimale avec le semis en quinconce, l’eau, la photosynthèse et les nutriments du sol seront optimisés pour homogénéiser la culture, faciliter la récolte et augmenter les rendements.  

Article rédigé par :